Nos tutelles

Nos partenaires

Rechercher



Accueil > Actualités > Séminaires et conférences > Séminaires LEESU

Séminaire de Flavie Cernesson et Tarcisio Nunes le 24 janvier 2012

publié le , mis à jour le

Le prochain séminaire du LEESU aura lieu le mardi 24 janvier 2011 à 10h à l’École des Ponts ParisTech (plan d’accès), en salle P012.

Le séminaire sera constitué des interventions suivantes :

  • Flavie Cernesson (Maitre de Conférences AgroParisTech - UMR TETIS Irstea-Cirad-AgroParisTech -Territoires, Environnement, Télédétection & Information Spatiale, Maison de la Télédetection), présentera des travaux en cours sur l’explicitation des impacts multi-échelles de l’occupation du sol sur l’état écologique des cours d’eau via l’élaboration d’indicateurs spatialisés. Le cas d’étude est le bassin de la Saône. Le résumé de sa présentation est : "Les eaux de surface sont des milieux fragiles soumis à de nombreuses activités et usages anthropiques qui ont modifié, au cours du temps, leur intégrité physique et altéré leurs qualités physico-chimiques, biologiques et écologiques. Guidée par des cadres réglementaires ambitieux, la gestion des cours d’eau implique de nombreux acteurs ayant chacun des objectifs propres en fonction des échelles auxquelles ils opèrent. Il est nécessaire de s’appuyer sur des outils opérationnels permettant de rendre compte de l’influence des usages et des mesures de restauration sur la qualité et le fonctionnement des cours d’eau. Parmi eux, Les modèles Pressions/Impacts existants synthétisent les relations statistiques (supposées être des relations de causalité) entre les pressions (dans notre cas, l’occupation du sol ) et les impacts (variation de la qualité cours d’eau, ici EQR-IBGN). En effet, la littérature identifie clairement l’occupation du sol comme une variable clé de l’estimation des pressions sur la qualité des cours d’eau qu’elles soient positives ou négatives. Ces pressions varient en nature et en intensité dans le temps et dans l’espace (Allan 2004, Johnson and Host 2010). Le but de l’exposé est de présenter les avancées des travaux réalisés au sein de l’unité contribuant à l’explicitation des impacts multi-échelles de l’occupation du sol sur l’état écologique des cours d’eau via l’élaboration d’indicateurs spatialisés. Le bassin de la Saône a été choisi comme bassin d’application, en raison de ses caractéristiques hydrogéographiques (superficie de 30 000km² et 9000km de cours d’eau) et de la diversité des activités anthropiques présentes. "
  • Tarcisio Nunes (doctorant au LEESU, en co-tutelle avec UFMG, Belo Horizonte, Brésil), présentera ses travaux intitulés "Territoires et gestion de l’eau dans les aires métropolitaines : regards croisés entre le Brésil et la France". Le résumé de sa présentation est : "Les limites des politiques publiques intégrées dans le domaine environnemental qui couvrent la gestion du territoire, l’utilisation des sols et de l’eau et la police de l’eau, ne permettent pas d’enrayer la surexploitation des ressources en eau et leur pollution. En partant de l’hypothèse que la gestion des eaux impose des territorialités multiples à différentes échelles, nous analyserons la gestion de l’eau dans des bassins versants fortement urbanisés à partir de regards croisés entre la géographie politique des eaux dans la Région Métropolitaine de Belo Horizonte (Brésil) et la région Ile-de-France. Nous nous appuierons sur l’analyse du SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux) du bassin Orge – Yvette pour étudier sous les angles géographique et institutionnel, les relations entre les différents acteurs tels que la CLE (Commission Locale de l’Eau), le Comité de bassin, les syndicats de bassin, l’Union Européenne, etc. Ces comparaisons enrichiront nos réflexions sur le cas brésilien."

Les présentations sont disponibles en cliquant ici(il faut être connecté à l’intranet pour que le lien fonctionne).