Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (Leesu)

Recent publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
920.
titre
Phosphorus recycling from human excreta in French agroecosystems and potential for food self-sufficiency
auteur
Thomas Starck, Tanguy Fardet, Fabien Esculier
article
, 2024, ⟨10.1007/s10705-024-10367-4⟩
titre
Monitoring microplastics in the Seine River in the Greater Paris area
auteur
Cleo Stratmann, Rachid Dris, Johnny Gasperi, Frans Buschman, Adriaan Markus, Sabrina Guerin, A. Dick Vethaak, Bruno Tassin
article
, 2024, 12, ⟨10.3389/feart.2024.1386547⟩
titre
Litter in French urban areas — Part 2: transport dynamic and fluxes in stormwater
auteur
Lauriane Ledieu, Romain Tramoy, David Mabilais, Sophie Ricordel, Marie-Laure Mosini, Alexandra Mosset, Bernard Flahaut, Laetitia Pineau, Zoé Bridant, Eric Bouchet, Clémence Bruttin, Fabrice Rodriguez, Bruno Tassin, Johnny Gasperi
article
, 2024, ⟨10.1007/s11356-024-33774-0⟩
titre
Fluorescence spectroscopy for tracking microbiological contamination in urban waterbodies
auteur
Natália Angelotti de Ponte Rodrigues, Rémi Carmigniani, Arthur Guillot-Le Goff, Françoise S Lucas, Claire Therial, Manel Naloufi, Aurélie Janne, Francesco Piccioni, Mohamed Saad, Philippe Dubois, Brigitte Vinçon-Leite
article
, 2024, 6, ⟨10.3389/frwa.2024.1358483⟩
titre
Séparation à la source des excrétats : bases pour des règles professionnelles
auteur
Florent Brun, Fabien Esculier, Bernard de Gouvello
article
, 2024, GE1029v1, ⟨10.51257/a-v1-ge1029⟩

Supervisory authorities

Member of

Arbres de pluie

by Martin Seidl - published on , updated on

Contexte

Fossés, noues, revêtements poreux, toitures terrasses, ou bassins d’infiltration etc., différentes techniques permettent aujourd’hui de gérer la pluie au plus près de son point de chute, principalement dans des zones périphériques nouvellement construites. Les pays anglo-saxons étant en avance dans ce développement ont récemment incorporé l’arbre d’alignement filtrant.

L’arbre agit de plusieurs façons sur l’hydrologie :

  • ses feuilles et ses branches interceptent la pluie, offrant ainsi un volume non négligeable de stockage
  • l’eau est partiellement guidée par les branches et le tronc vers les racines qui permettent une infiltration plus efficace dans le sol
  • la zone racinaire retient les polluants et particules présents dans le ruissellement filtrant l’eau avant de la restituer à la nappe
  • en été l’arbre pompe l’eau du sol par transpiration de ses feuilles, diminuant les excédant hydrique et rafraichissant le climat

En optimisant ces fonctions hydrologiques dans un système maitrisé, l’arbre peut contribuer à une gestion plus efficace du ruissellement urbain au niveau de quantité, mais aussi de qualité.

L’action de recherche "arbres de pluie" vise d’une part à approfondir les connaissances sur le fonctionnement hydrologique de l’ouvrage, et d’autre part modéliser les effets d’une plus large diffusion de la technique à différentes échelles urbaines.

Le travail à l’échelle de l’ouvrage se fait dans le cadre de la thèse Cifre de Hayath Zime en collaboration avec le bureau d’étude Hydrasol. Un suivi hydrologique détaillé est mené depuis 2019 au sein du dispositif expérimental SenseCity sur un ensemble d’érables boules (Acer globossum). Et depuis l’été 2023 un suivi eco-physiologique est mené sur autre ensemble d’érables pour étudier leur réponse aux conditions de saturation de sol prolongé.

A l’échelle urbaine, la recherche se poursuit avec la thèse en co-tutelle de Samih Chebbo où plusieurs aménagements existant pour la gestion des eaux pluviales et incorporant des arbres, sont modélisés. Comme exemple, on peut citer le pilote de SenseCity, la fosse de Stockholm à Noisy le Sec ou les arbres de pluie de la communauté urbaine de Lyon.

.

< retour au sommaire

Arbres de pluie à SenseCity (c) MS 2021
Martin SEIDL