Nos tutelles

Nos partenaires

Rechercher



Accueil > Pages personnelles > Seidl Martin > Enseignements /Education

COURS Projets Multidisciplinaires

DEPREM SGE SAGE - Martin SEIDL - 2016/2017

par Martin Seidl - publié le , mis à jour le

Objectif général

L’objectif principal est l’élaboration d’un sujet d’expertise en interaction avec la société civile. Les objectifs spécifiques sont i) Appréhender les implications sociétales de la science, ii) Apprendre à connaître les limites de la recherche appliquée et iii) Coproduire des savoirs.

L’exercice demandé consiste à faire le point sur les informations disponible ou à collecter relatives au sujet donné pour créer un état de lieu, que les représentants de la société civile auront besoin pour se positionner sur le sujet ou qui pourrait servir aux chercheurs pour développer une problématique scientifique.

PPT introduction

.

Modalités de réalisation

Chaque groupe collectera des données portant sur un « corpus de références scientifiques » à l’aide d’information scientifique mais également avec d’autres types de documents (documents de presse, entretien(s) avec des acteurs clés sur le sujet etc). Cette information sera complétée par la collecte des données de terrain. Cette collecte pourra prendre la forme d’observation, d’un interview d’une ou plusieurs « personne ressource », (identifiée au sein des acteurs de l’eau comme techniciens ou responsables des collectivités, association des riverains, chercheurs etc.), ou d’une enquête ménage avec un groupe cible bien définie.

.

Restitution

Le RAPPORT

A la suite de collecte des données (observation, questionnaires et entretiens), il vous est demandé de produire un rapport qui permette, d’une part, de se rendre compte du matériau collecté, et qui consiste, d’autre part, en une analyse de ce matériau. Les données obtenus devront être confrontées avec la bibliographie et si possible avec des cas existants dans leur contexte réglementaire.

Pour les questionnaires, vous devez commencer par saisir toutes les données dans un fichier Excel d’une façon sans équivoque avant de les traiter. Ce fichier vous sera demandé. D’une part ça fait partie de la méthodologie et de la rigueur scientifique et d’autre part ce fichier sert pour la vérification et synthèse avec d’autres sets de données. Pour rendre compte des réponses de manière synthétique, pas forcément question par question, éventuellement par groupe de questions, utilisez des statistiques simples, donnez des pourcentages, essayez des corrélation et faites en des diagrammes ou des camemberts pour que vos lecteurs puissent vous lire aisément.
Pensez à justifier les conditions dans lesquelles vous avez administré les questionnaires : les lieux, les moments ; pourquoi avoir choisi ces lieux et ces moments ? Quels biais éventuels liés à ces choix.

Pour les entretiens, vous devez commencer par une retranscription partielle ou complète des entretiens enregistrés. Les groupes ayant recourus aux entretiens retranscriront entièrement l’interview le plus pertinent. Vous devez ensuite analyser et synthétiser le « discours » à l’aide de votre guide d’entretien. N’oubliez pas de justifier le choix de la personne par exemple par une analyse de ses fonctions dans l’institution (pourquoi avez-vous interviewé ces personnes là et pas d’autres ?).
Pensez à présenter les conditions dans lesquelles se sont déroulés les entretiens ; ces conditions étaient-elles satisfaisantes ?

L’analyse des données signifie qu’il faut que vous tiriez des enseignements du matériau collecté. Des discussions que nous avons eu avec vous, des documents que nous vous avons transmis au tout début de l’année, se dégagent un certain nombre d’enjeux, en termes sanitaires et environnementaux et en termes économiques liés à l’utilisation d’eaux non potables (eau du réseau d’eau non potable et eau usée traitée). Il faut que vous analysiez ces enjeux à la lumière des entretiens que vous avez faits ou des réponses aux questionnaires qui vous ont été faîtes.

Que vous apprennent les pratiques et les perceptions qui sont relatées dans les entretiens et dans les réponses aux questionnaires sur les enjeux de l’utilisation des eaux non potables ?
Comme nous vous l’avons toujours dit, vous pouvez nous consulter lorsque vous pensez avoir mis au point une grille d’analyse (en d’autres termes une problématique).

Qu’il s’agisse des entretiens ou des questionnaires, chaque groupe doit consulter les autres groupes ayant, selon le cas, réalisés des entretiens ou administrés des questionnaires autour de la même problématique (réutilisation, ANC, techniques alternatives, etc.), afin que chacun puisse, le plus possible, mettre en regard ses propres résultats avec ceux des autres.

.

Le FORMAT

L’information sera structurée selon le modèle 1) introduction, 2) méthodologie, 3) résultats / discussion et 4) conclusion.

Vous devez joindre en annexes la retranscription des entretiens et/ou les réponses « brutes » aux questionnaires. Les groupes ayant utilisé l’outil d’enquête ménage reproduiront en annexe le tableau complet des données. Toutes les autres annexes sont bienvenues dans la mesure où elles permettent d’éclairer votre propos. Pensez à faire des « appels d’annexes » dans le corps du rapport.

Le format du rapport est un rapport de stage avec un corps (hors annexe et biblio) d’au moins 25 pages (Times roman 12, interligne 1.5 … cf model). Vous n’êtes pas "limités" en ce qui concerne la taille du rapport, cependant il nous semble qu’en dessous de 25 pages, vous n’avez pas suffisamment « fait parler » votre matériau.

Ce rapport sera complété par une note de lecture à l’usage de la société civil (élus, associations etc.) de 3 pages environ (1 000 mots ).

Model du rapport à télécharger

.

La REMISE

Nous attendons vos rapports définitifs pour le mi-février. La version informatique (Word ou Libre office en utilisant le model ci-dessous) nous suffit. Pour les enquêtes joignez impérativement le fichier Excel des données brutes. Pour les interviews on récupéra les fichiers bruts à la fin sur USB ou CD. Vous devez faire parvenir les documents cités ci-dessus, avec accusé de réception, au coordinateur respectif.

Si les fichiers s’avéraient trop importants en taille (> 8 MB), merci d’utiliser des services type Bigfile pour qu’on puisse les télécharger.

.

La PRESENTATION ORALE

Vous disposez de 15 minutes (grand maximum) pour présenter votre travail. Cette présentation sera suivie d’une discussion de 10 minutes avec le jury. Il ne faut pas essayer de résumer votre rapport mais présenter les enjeux de cet exercice de recherche, les difficultés théoriques ou méthodologiques rencontrées et les moyens mis en œuvre pour les surmonter, les résultats et leur interprétation (et donc l’originalité des conclusions auxquelles vous aboutissez).

Les présentations seront ouvertes au public (et il se pourrait fortement qu’il y ait des acteurs de terrains ayant contribués aux mini-projets tels que la mairie de Paris, de CG93, etc).

Les présentations orales auront lieu avant la fin de l’année en cours. Les rapports, incluant des observations de la "soutenance" sont attendu pour la fin du premier semestre (avant le vacances de février). Les dates exactes seront communiqués par mail.

.

REMARQUE FINALE

La charge de travail, à titre indicatif, est de l’ordre de 40 heures par participant.
Pour tout autre information contactez Martin.SEIDL(a)Leesu.ENPC.fr