Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (Leesu)

Recent publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
912.
titre
Time-varying microplastic contributions of a large urban and industrial area to river sediments
auteur
E. Dhivert, J. Pruvost, T. Winiarski, Johnny Gasperi, F. Delor-Jestin, Bruno Tassin, B. Mourier
article
, 2024, 347, pp.123702. ⟨10.1016/j.envpol.2024.123702⟩
titre
COVID lockdown significantly impacted microplastic bulk atmospheric deposition rates
auteur
Max Beaurepaire, Johnny Gasperi, Bruno Tassin, Rachid Dris
article
, 2024, 344, pp.123354. ⟨10.1016/j.envpol.2024.123354⟩
titre
Fate of nitrogen in French human excreta: Current waste and agronomic opportunities for the future
auteur
Thomas Starck, Tanguy Fardet, Fabien Esculier
article
, 2024, 912, pp.168978. ⟨10.1016/j.scitotenv.2023.168978⟩
titre
Supporting the Design of On-Site Infiltration Systems: From a Hydrological Model to a Web App to Meet Pluriannual Stormwater Volume Reduction Targets
auteur
Jérémie Sage, Emmanuel Berthier, Marie-Christine Gromaire, Ghassan Chebbo
article
, 2024, 29 (3), ⟨10.1061/JHYEFF.HEENG-6092⟩
titre
The role of turbulence in the deposition of intrinsically buoyant MPs
auteur
Marziye Molazadeh, Guilherme Calabro-Souza, Fan Liu, Bruno Tassin, Lorenzo Rovelli, Andreas Lorke, Rachid Dris, Jes Vollertsen
article
, 2024, 911, pp.168540. ⟨10.1016/j.scitotenv.2023.168540⟩

Supervisory authorities

Member of

Sources et flux de contaminants biogéochimiques: présentation

by Daniel Thevenot, Marie-Christine Gromaire - published on

Sources et flux de contaminants biogéochimiques sur les bassins versants urbains: présentation

L’axe « Flux de contaminants en milieux urbains » s’intéresse à la connaissance des sources et des flux de contaminants en milieux urbains, ainsi qu’à leur dynamique de transfert, à toutes les étapes du cycle de l’eau en milieu urbain, depuis les précipitations jusqu’au rejet dans le milieu récepteur. Les recherches menées visent trois objectifs :

  1. Mieux connaître les sources et les caractéristiques des contaminants chimiques et microbiologiques. Une attention particulière est portée aux polluants prioritaires de la directive cadre européenne sur l’eau, à la qualité microbiologique et aux contaminants émergents qui sont sources de préoccupations croissantes.
  2. Analyser les processus d’émission et les processus de production et de transfert au niveau des différents compartiments du cycle de l’eau (atmosphère, surfaces urbaines, ouvrages de gestion).
  3. Développer un ensemble d’outils d’aide à la gestion des contaminants dans les eaux urbaines.

Le pilier principal de cet axe est le programme de recherche OPUR (Observatoire des Polluants Urbains en Ile de France) qui constitue une plateforme d’innovation unique en Ile de France dans le domaine de l’hydrologie urbaine. OPUR est développé et géré par le LEESU depuis 1994. Il s’appuie sur une infrastructure d’observation très lourde et sur un partenariat privilégié entre les chercheurs et les acteurs opérationnels. Il est structuré en phases de recherche successives d’une durée moyenne de 6 ans et travaille en lien avec le PIREN-Seine. OPUR est membre fondateur du réseau d’observatoires français en hydrologie urbaine Urbis qui est labellisé en tant que SOERE en environnement urbain depuis la fin de l’année 2010.