Rechercher


Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
713.
titre
Benefits of ozonation before activated carbon adsorption for the removal of organic micropollutants from wastewater effluents
auteur
Ronan Guillossou, Julien Le Roux, Stephan Brosillon, Romain Mailler, Emmanuelle Vulliet, Catherine Morlay, Fabrice Nauleau, Vincent Rocher, Johnny Gasperi
article
, Elsevier, 2020, 245, pp.125530. ⟨10.1016/j.chemosphere.2019.125530⟩
titre
Determination of Source and Control Factors of Trace Metals (Cd, Zn, Cu, Cr, Ni and Pb) Bioaccumulation in Tilapia Fish of the Ebrié Lagoon (Côte d'Ivoire)
auteur
Lou Brou Cécile Kouamé, Natchia Aka, Emile Bolou-Bi, Bi Tié Albert Goula, Alexandre Livet, Clarisse Balland-Bolou-Bi
article
, Alkhaer, UK, 2020, ⟨10.18483/ijSci.2276⟩
titre
Influence of the properties of 7 micro-grain activated carbons on organic micropollutants removal from wastewater effluent
auteur
Ronan Guillossou, Julien Le Roux, Romain Mailler, Catherine Morlay, Emmanuelle Vulliet, Fabrice Nauleau, Vincent Rocher, Johnny Gasperi
article
, Elsevier, 2020, 243, pp.125306. ⟨10.1016/j.chemosphere.2019.125306⟩
titre
A first estimation of uncertainties related to microplastic sampling in rivers
auteur
Antoine Bruge, Marius Dhamelincourt, Laurent Lanceleur, Mathilde Monperrus, Johnny Gasperi, Bruno Tassin
article
, Elsevier, 2020, pp.137319. ⟨10.1016/j.scitotenv.2020.137319⟩
titre
Transfer dynamic of macroplastics in estuaries ? New insights from the Seine estuary: Part 1. Long term dynamic based on date-prints on stranded debris
auteur
Romain Tramoy, Johnny Gasperi, Laurent Colasse, Bruno Tassin
article
, Elsevier, 2020, p. 110894. ⟨10.1016/j.marpolbul.2020.110894⟩

Tutelles

Membre de

OPUR : présentation

par Adèle Bressy, Daniel Thevenot - publié le , mis à jour le

Observatoire des POlluants Urbains en Île-de-France

https://www.leesu.fr/opur/

Introduction

OPUR est un site atelier qui vise à améliorer les connaissances concernant la production et le transfert des polluants dans les eaux urbaines. L’ambition et l’originalité d’OPUR est de créer, en Île-de-France, un observatoire de terrain constituant un site d’expérimentation fédérateur pour les différents acteurs de l’assainissement en Île-de-France, ainsi qu’un site de référence à l’échelle nationale et internationale. Il vise le rapprochement de différentes équipes de recherche et le développement d’une synergie entre chercheurs et gestionnaires des réseaux d’assainissement.

Calendrier des différentes phases du programme OPUR et des partenariats

Partenaires opérationnels

Partenaires scientifiques

Périmètre et objectifs

  • Cycle de l’eau des contaminants
    • Bilan hydrologique
    • Emissions et devenir des polluants
    • Processus dominants
  • Gestion des eaux urbaines
    • Stratégies de suivi et de contrôle
    • Outils de mesure
    • Outils d’évaluation des flux d’eau et de polluants
    • Outils d’aide à la conception et à la gestion
  • Enjeux d’avenir
    • Préservation de la ressource, préservation des milieux, nature et biodiversité urbaines, confort et aménité urbaines
    • Paris 2024, Grand Paris, SIAAP 2030
    • Changements globaux

Structuration

OPUR est structuré en phases de recherche successives d’une durée de 6 ans.

Les deux premières phases d’OPUR (1994-2000 et 2001-2006) se sont appuyées sur le cas de la ville de Paris. Elles ont permis d’étudier les polluants dans des zones urbaines denses drainées par des réseaux d’assainissement unitaires.

La troisième phase d’OPUR (2007-2012) a permis d’approfondir certaines connaissances dans les zones urbaines denses drainées par des réseaux unitaires, et s’est élargie aux polluants dans des zones drainés par des systèmes séparatifs et présentant un gradient de densité urbaine allant du périurbain jusqu’à l’urbain dense. Dans cette phase, une attention particulière a été portée aux polluants prioritaires de la directive cadre européenne sur l’eau, à la qualité microbiologique de l’eau et aux contaminants émergents qui sont une source de préoccupation croissante.

La phase 4 d’OPUR (2012-2018), démarrée en 2012, s’inscrit dans la continuité des travaux menés dans les phases précédentes sur la génération, le transport et la gestion des contaminants dans les eaux urbaines. Une place importante y est accordée aux thèmes suivants :

(1) Maîtrise à la source de la contamination des eaux pluviales urbaines ;

(2) Utilisation des ressources alternatives à l’eau potable en ville ;

(3) Développement de nouvelles méthodes pour le suivi et la caractérisation des contaminants ;

(4) Modélisation intégrée des flux polluants.

Cette phase, dont le début a fêté les 20 ans du programme, perpétue les efforts d’élargissement des phases précédentes : élargissement des thèmes, élargissement des partenaires financiers avec l’apparition du CG92 et de Sépia Conseil, élargissement des partenaires scientifiques... Cette phase est également marquée par un renforcement de la pluridisciplinarité. En effet, les actions de recherche sont rattachées en partie aux sciences de l’ingénieur et de l’univers et en partie aux sciences de l’homme et de la société. Les 11 thèmes d’OPUR 4 sont présentés dans le schéma suivant.

OPUR 4 : 11 thèmes de recherche

Phase 5 d’OPUR (2019 - 2023)

Structuration en trois blocs

Voir en ligne : Observatoire des POlluants Urbains en Île-de-France