Rechercher

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
727.
titre
Fluorescence excitation/emission matrices as a tool to monitor the removal of organic micropollutants from wastewater effluents by adsorption onto activated carbon
auteur
Ronan Guillossou, Julien Le Roux, Angélique Goffin, Romain Mailler, Gilles Varrault, Emmanuelle Vulliet, Catherine Morlay, Fabrice Nauleau, Sabrina Guérin, Vincent Rocher, Johnny Gasperi
article
, IWA Publishing, 2021, 190, pp.116749. ⟨10.1016/j.watres.2020.116749⟩
titre
Abundance, composition and fluxes of plastic debris and other macrolitter in urban runoff in a suburban catchment of Greater Paris
auteur
Treilles Robin, Johnny Gasperi, Saad Mohamed, Tramoy Romain, Breton Jérôme, Rabier Alain, Tassin Bruno
article
, IWA Publishing, 2021, pp.116847. ⟨10.1016/j.watres.2021.116847⟩
titre
Impact of Escherichia coli from stormwater drainage on recreational water quality: an integrated monitoring and modelling of urban catchment, pipes and lake
auteur
Yi Hong, Frédéric Soulignac, Adélaïde Roguet, Chenlu Li, Bruno Lemaire, Rodolfo Scarati Martins, Françoise Lucas, Brigitte Vinçon-Leite
article
, Springer Verlag, 2021, 28 (2), pp.2245-2259. ⟨10.1007/s11356-020-10629-y⟩
titre
Intra- and inter-site variability of soil contamination in road shoulders – Implications for maintenance operations
auteur
Damien Tedoldi, Rayan Charafeddine, Philippe Branchu, Eric Thomas, Marie-Christine Gromaire
article
, Elsevier, In press, ⟨10.1016/j.scitotenv.2020.144862⟩
titre
Urban pathways of biocides towards surface waters during dry and wet weathers: Assessment at the Paris conurbation scale
auteur
Claudia Paijens, Adèle Bressy, Bertrand Frère, Damien Tedoldi, Romain Mailler, Vincent Rocher, Pascale Neveu, Régis Moilleron
article
, Elsevier, 2021, 402, pp.123765. ⟨10.1016/j.jhazmat.2020.123765⟩

Tutelles

Membre de

Baignade en Seine et en Marne : conférence de Francoise Lucas - 25 mai 2019

par Daniel Thevenot - publié le

Baignade en Seine et en Marne : conférence de Françoise Lucas le 25 mai 2019 au cours d’une croisière organisée par le Conseil départemental du Val de Marne

Croisière en boucle à bord de la Guêpe Buissonnière, au départ de Chinagora jusqu’à Ablon-sur-Seine.

À bord, l’architecte Jean-Michel Daquin et la microbiologiste Françoise Lucas. Mais aussi près d’une centaine de curieux tous venus avec la même question : Quand pourra-t-on se baigner dans la Seine et la Marne ? Au départ d’Alfortville (Val-de-Marne), le cap est donné vers l’amont. L’occasion pour Jean-Michel Daquin de présenter les futures plages de la Seine, de Vitry-sur-Seine à Choisy-le-Roi jusqu’à Villeneuve-Saint-Georges.

FRANÇOISE LUCAS, MICROBIOLOGISTE : « LA QUALITÉ DE L’EAU EST INSUFFISANTE POUR LA BAIGNADE »

Ces trente dernières années, la qualité de l’eau de la Seine et de la Marne s’est grandement améliorée grâce aux efforts sur la gestion de l’assainissement. Aujourd’hui la qualité microbiologique de la Seine à Ivry et dans Paris s’approche d’une qualité suffisante pour la baignade, mais qui ne permet pas encore un bon classement.

Françoise Lucas, microbiologiste à l’Université Paris-Est-Créteil explique pourquoi. En cause, la présence en trop grande proportion de bactéries d’origine fécale dans l’eau, notamment en temps de pluie. Ainsi la fameuse Escherichia coli présente dans les matières fécales qui se déversent dans les deux cours d’eau via des réseaux d’assainissement sert d’indicateur de qualité. Par ailleurs la présence de virus entériques dans les eaux de la Seine peut représenter un risque pour la santé des nageurs. Toutefois les collectivités et les gestionnaires se mobilisent à l’échelle de l’Ile de France pour améliorer la qualité microbiologique de la Seine et de la Marne, en agissant de manière coordonnée.

La microbiologiste Françoise Lucas a expliqué au public de la croisière conférence les risques de se baigner dans la Seine et la Marne qui contiennent aujourd’hui encore trop de bactéries d’origine fécale, principalement Escherichia coli. @LP/Marion Kremp
Amélioration de la qualité microbiologique de la Seine à Ivry de 1911 à 2018
Qualité microbiologique de la Seine : quelques conclusions

Article de Marion Kremp (@marionkremp) pour Le Parisien du 25 mai 2019