Rechercher


Dernières publications

Search Results --> Url version détaillée , Url version formatée
Criteria : Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248", Publication type : "('ART')"
Number of occurrences founded : 672.

titre
Physically-based urban stormwater quality modelling: An efficient approach for calibration and sensitivity analysis
auteur
Yi Hong, Qinzhuo Liao, Céline Bonhomme, Ghassan Chebbo
article
Journal of Environmental Management, Elsevier, 2019, 246, pp.462-471. ⟨10.1016/j.jenvman.2019.06.003⟩
titre
Impact of Urban Stormwater Runoff on Cyanobacteria Dynamics in A Tropical Urban Lake
auteur
Talita Silva, Brigitte Vinçon-Leite, Bruno J. Lemaire, Guido Petrucci, Alessandra Giani, Cleber Figueredo, Nilo de Oliveira Nascimento
article
Water, MDPI, 2019, Water Quality and Ecosystems in Times of Climate Change, 11, ⟨10.3390/w11050946 ⟩
titre
Importance des émissions d’origine domestique dans les réseaux d’assainissement urbains : cas des alkylphénols, phtalates et parabènes dans l’agglomération parisienne
auteur
R. Moilleron, A. Bergé, S. Deshayes, V. Rocher, V. Eudes, A. Bressy
article
Techniques Sciences Méthodes , ASTEE/EDP Sciences, 2019, pp.75-88. ⟨10.1051/tsm/201905075⟩
titre
Assessment of the Plastic Inputs From the Seine Basin to the Sea Using Statistical and Field Approaches
auteur
Romain Tramoy, Johnny Gasperi, Rachid Dris, Laurent Colasse, Cédric Fisson, Sarah Sananes, Vincent Rocher, Bruno Tassin
article
Frontiers in Marine Science, Frontiers Media, 2019, 6, ⟨10.3389/fmars.2019.00151⟩
titre
Retention and transport processes of particulate and dissolved micropollutants in stormwater biofilters treating road runoff
auteur
Kelsey Flanagan, Philippe Branchu, Lila Boudahmane, Emilie Caupos, Dominique Demare, Steven Deshayes, Philippe Dubois, Laurent Meffray, Chandirane Partibane, Mohamed Saad, Marie-Christine Gromaire
article
Science of the Total Environment, Elsevier, 2019, 656, pp.1178-1190. ⟨10.1016/j.scitotenv.2018.11.304⟩

Tutelles

Baignade en Seine et en Marne : conférence de Francoise Lucas - 25 mai 2019

par Daniel Thevenot - publié le

Baignade en Seine et en Marne : conférence de Françoise Lucas le 25 mai 2019 au cours d’une croisière organisée par le Conseil départemental du Val de Marne

Croisière en boucle à bord de la Guêpe Buissonnière, au départ de Chinagora jusqu’à Ablon-sur-Seine.

À bord, l’architecte Jean-Michel Daquin et la microbiologiste Françoise Lucas. Mais aussi près d’une centaine de curieux tous venus avec la même question : Quand pourra-t-on se baigner dans la Seine et la Marne ? Au départ d’Alfortville (Val-de-Marne), le cap est donné vers l’amont. L’occasion pour Jean-Michel Daquin de présenter les futures plages de la Seine, de Vitry-sur-Seine à Choisy-le-Roi jusqu’à Villeneuve-Saint-Georges. Difficile alors d’imaginer plonger un jour entre la ligne de chemin de fer, les carcasses de rafiots rouillés et les tas d’ordures qui jonchent ici les berges de Seine.

FRANÇOISE LUCAS, MICROBIOLOGISTE : « LA QUALITÉ DE L’EAU EST INSUFFISANTE POUR LA BAIGNADE »

Ces trente dernières années, la qualité de l’eau de la Seine et de la Marne s’est grandement améliorée grâce aux efforts sur la gestion de l’assainissement. Aujourd’hui la qualité microbiologique de la Seine à Ivry et dans Paris s’approche d’une qualité suffisante pour la baignade, mais qui ne permet pas encore un bon classement.

Françoise Lucas, microbiologiste à l’Université Paris-Est-Créteil explique pourquoi. En cause, la présence en trop grande proportion de bactéries d’origine fécale dans l’eau, notamment en temps de pluie. Ainsi la fameuse Escherichia coli présente dans les matières fécales qui se déversent dans les deux cours d’eau via des réseaux d’assainissement sert d’indicateur de qualité. Par ailleurs la présence de virus entériques dans les eaux de la Seine peut représenter un risque pour la santé des nageurs. Toutefois les collectivités et les gestionnaires se mobilisent à l’échelle de l’Ile de France pour améliorer la qualité microbiologique de la Seine et de la Marne, en agissant de manière coordonnée.

La microbiologiste Françoise Lucas a expliqué au public de la croisière conférence les risques de se baigner dans la Seine et la Marne qui contiennent aujourd’hui encore trop de bactéries d’origine fécale, principalement Escherichia coli. @LP/Marion Kremp

Article de Marion Kremp (@marionkremp) pour Le Parisien du 25 mai 2019