Rechercher

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
798.
titre
Occurrence of BMAA Isomers in Bloom-Impacted Lakes and Reservoirs of Brazil, Canada, France, Mexico, and the United Kingdom
auteur
Safa Abbes, Sung Vo Duy, Gabriel Munoz, Quoc Tuc Dinh, Dana Simon, Barry Husk, Helen Baulch, Brigitte Vinçon-Leite, Nathalie Fortin, Charles Greer, Megan Larsen, Jason Venkiteswaran, Felipe Fernando Martínez Jerónimo, Alessandra Giani, Chris Lowe, Nicolas Tromas, Sébastien Sauvé
article
, 2022, 14 (4), pp.251. ⟨10.3390/toxins14040251⟩
titre
Past and future climate change effects on thermal regime and oxygen solubility of four peri-alpine lakes
auteur
Olivia Desgué-Itier, Laura Melo Vieira Soares, Orlane Anneville, Damien Bouffard, Vincent Chanudet, Pierre-Alain Danis, Isabelle Domaizon, Jean Guillard, Théo Mazure, Najwa Sharaf, Frédéric Soulignac, Viet Tran-Khac, Brigitte Vinçon-Leite, Jean-Philippe Jenny
article
, 2022, 71, pp.101764. ⟨10.5194/egusphere-2022-260⟩
titre
Editorial. Communs et services urbains : un croisement fructueux ?
auteur
Bernard de Gouvello, Sylvy Jaglin
article
, 2021, N° 124-125, pp.1-11. ⟨10.3917/flux1.124.0001⟩
titre
Measurement and modeling of mercury complexation by dissolved organic matter isolates from freshwater and effluents of a major wastewater treatment plant
auteur
Bogdan Muresan, Benoît Pernet-Coudrier, Daniel Cossa, Gilles Varrault
article
, 2011, 26 (12), pp.2057-2063. ⟨10.1016/j.apgeochem.2011.07.003⟩
titre
How to define humanity? A theoretical and empirical perspective
auteur
Anne Le Maître, Guillaume Daver, Aurélien Mounier, Sandrine Prat, Sébastien Villotte, Camille Noûs
article
, 2022, 34 (2), ⟨10.4000/bmsap.10434⟩

Tutelles

Membre de

Offre de stage au Leesu en 2023 : Hydrodynamique et contamination microbiologique d’un bief de la Marne

Mesures et modélisation numérique d’un cours d’eau

par bvl - publié le , mis à jour le

Contexte

La surveillance et la prévision de la qualité microbiologique des milieux aquatiques est nécessaire pour permettre les usages de la ressource en eau sans risque de contamination par des agents pathogènes. La réglementation européenne prévoit un contrôle sanitaire basé sur des bactéries indicatrices fécales (BIF). En cours d’eau, la surveillance peut être réalisée en amont de la région d’intérêt. Compte tenu du temps de transfert depuis le point de mesure, les informations sur la qualité de l’eau seront disponibles en temps voulu. Cependant, les conditions hydro-météorologiques peuvent significativement modifier le temps de transfert d’une contamination détectée à l’amont. Par exemple, la stratification thermique qui survient pendant des épisodes de forte chaleur, entraîne des différences de vitesse d’écoulement selon la profondeur. Le temps de transfert entre le site de surveillance en amont et la zone d’intérêt peut être calculé de façon précise avec un modèle hydrodynamique. Pour prendre en compte l’hétérogénéité spatio-temporelle de la distribution des contaminants le recours à une modélisation bidimensionnelle, tridimensionnelle est nécessaire dans certains sites.
Dans le cadre d’un projet financé par le programme Eurostars de l’Union Européenne, le LEESU propose un stage en collaboration avec le Syndicat Marne Vive, qui porte l’objectif de reconquête de la baignade en Marne.

Objectif du stage

L’objectif principal du stage est l’acquisition de mesures physico-chimiques sur un tronçon de la Marne (environ 1km) où l’ouverture d’un site de baignade est envisagée. Deux systèmes de mesure en continu sont installés, à l’amont et à l’aval du bief étudié. Un modèle hydrodynamique tridimensionnel est en cours d’implémentation sur ce bief de la rivière. Les variables modélisées sont la vitesse de l’écoulement, la température de l’eau et la concentration en bactéries indicatrices fécales (BIF). Les données de terrain acquises ont pour objectif la calibration des paramètres du modèle et la validation des simulations.

Organisation du stage

Le stage se déroulera selon les étapes suivantes :
  Participation aux campagnes de terrain ;
  Traitement et analyse des mesures des stations en continu et des données de terrain collectées ;
  Participation au calage des principaux paramètres du modèle. Cette étape sera réalisée en étroite collaboration avec le LHSV (Laboratoire d’Hydraulique Saint Venant, EdF/Ecole des Ponts).
  Simulation de quelques périodes caractéristiques et confrontation des résultats aux données de terrain.

Logiciels utilisés

 Code opensource Telemac-Mascaret (www.opentelemac.org)
 Matlab pour le traitement des données de terrain, la préparation des données de forçage du modèle et l’analyse des résultats de simulation.

Profil recherché

Niveau souhaité  : 2ème ou 3ème année d’école d’ingénieur ; master 1 ou master 2.
Compétences
  Gout pour le travail de terrain et compétences en analyse de données
  Rigueur, écoute, autonomie.
Une expérience des logiciels de programmation tels que Python, R ou Matlab, sera très utile. Etre titulaire du permis B sera apprécié.
Durée 4 à 6 mois à partir de mars 2023

Conditions
Le stage aura lieu au LEESU, Ecole des Ponts ParisTech, Marne-la-Vallée. Des échanges avec le Syndicat Marne Vive (Saint-Maur-des-Fossés) sont prévus.
Gratification de stage, accès au restaurant de l’école des Ponts.
Contact : Brigitte Vinçon-Leite, directrice de recherche, Ecole des Ponts ParisTech (01 64 15 36 42) b.vincon-leite(at)enpc.fr et Arthur Guillot-LeGoff, doctorant, arthur.guillot-legoff(at)enpc.fr

Fiche de l’offre :

pdf du sujet de stage