Rechercher

Membres scientifiques d'OPUR

Membres opérationnels d'OPUR




Accueil > Projets de recherche > OPUR 5 : 2019-2023 > Thème R3 : Gestion à la source des eaux pluviales

Thème R3 : Gestion à la source des eaux pluviales

Le thème 3 d’OPUR5 a pour finalité l’optimisation de la conception et de la gestion des ouvrages de contrôle à la source des eaux de ruissellement urbaines. Le focus est mis plus particulièrement sur les ouvrages faisant appel aux services écosystémiques d’un sol ou substrat végétalisé.

La gestion alternative des eaux pluviales urbaines a été questionnée à partir de la phase 3 d’OPUR. Les résultats obtenus ont fait émerger de nouvelles interrogations sur le fonctionnement de ces ouvrages. Concernant le fonctionnement hydrologique, les travaux de recherche passés mettent en évidence l’insuffisance des approches de modélisation actuelles pour la description de la composante évapotranspiration. Concernant les polluants, les travaux sur l’efficacité des ouvrages et sur le devenir des polluants interceptés se sont essentiellement concentrés sur la question des métaux et des hydrocarbures. Les données sur le comportement des micropolluants organiques restent encore trop limitées.

Le thème 3 d’OPUR5 est structuré autour de cinq actions de recherche :

Ces actions visent l’amélioration des connaissances sur le fonctionnement hydrologique des ouvrages de gestion à la source des eaux de ruissellement d’une part et sur le devenir des micropolluants piégés dans les substrats filtrants d’autre part. Il ambitionne également de proposer des outils de modélisation adaptés à la description de ces phénomènes.

Ce thème s’appuiera essentiellement pour le volet expérimental sur de l’acquisition de données en conditions contrôlées au laboratoire pour le devenir des polluants piégés et sur de l’acquisition de données sur ouvrage pilote en conditions contrôlées dans la mini ville climatique Sense-City pour le suivi du fonctionnement hydrologique. Ces données pourront être complétées par celles acquises sur le long terme sur le site de Compans.

Le second volet porte sur le développement et/ou l’évaluation de différentes approches de modélisation des transferts d’eau et de polluants dans les ouvrages.

Présentation détaillée du thème

Action R3.1 : Modélisation de l’évapotranspiration à différentes échelles spatiales

Le flux d’évapotranspiration est au cœur de différents enjeux modernes de la ville durable. La gestion à la source des eaux pluviales urbaines grâce à des techniques souvent végétalisées et alternatives (...)

Lire la suite →

Action R3.2 : Performance hydrologique des jardins de pluie : mesures en conditions contrôlées et modélisation pour une diversité de contextes

La gestion des eaux pluviales privilégie de plus en plus souvent des ouvrages diffus pourvus de substrats végétalisés, mais des incertitudes subsistent sur l’efficacité hydrologique réelle de ces (...)

Lire la suite →

Action R3.3 : Evaluation de la performance hydrologique des « Arbres de pluie »

Fossés, noues, revêtements poreux, toitures terrasses, ou bassins d’infiltration etc., différentes techniques permettent aujourd’hui de gérer la pluie au plus près de son point de chute, principalement (...)

Lire la suite →

Action R3.4 : Devenir des micropolluants piégés dans les substrats : interactions diversité microbienne et biodégradabilité des micropolluants organiques

La gestion à la source des eaux pluviales dans des ouvrages favorisant la filtration par le sol naturel ou un substrat adapté (ouvrages d’infiltration ou de biorétention) est un moyen efficace pour (...)

Lire la suite →

Action R3.5 : Analyse des dynamiques temporelles au niveau d’un ouvrage de biorétention

Les suivis expérimentaux sur ouvrage réel sont souvent limités en durée et partiels dans l’observation, ce qui ne permet pas de bien rendre compte de la dynamique de fonctionnement du système. Or, les (...)

Lire la suite →