Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (Leesu)

Recent publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
912.
titre
Time-varying microplastic contributions of a large urban and industrial area to river sediments
auteur
E. Dhivert, J. Pruvost, T. Winiarski, Johnny Gasperi, F. Delor-Jestin, Bruno Tassin, B. Mourier
article
, 2024, 347, pp.123702. ⟨10.1016/j.envpol.2024.123702⟩
titre
COVID lockdown significantly impacted microplastic bulk atmospheric deposition rates
auteur
Max Beaurepaire, Johnny Gasperi, Bruno Tassin, Rachid Dris
article
, 2024, 344, pp.123354. ⟨10.1016/j.envpol.2024.123354⟩
titre
Fate of nitrogen in French human excreta: Current waste and agronomic opportunities for the future
auteur
Thomas Starck, Tanguy Fardet, Fabien Esculier
article
, 2024, 912, pp.168978. ⟨10.1016/j.scitotenv.2023.168978⟩
titre
Supporting the Design of On-Site Infiltration Systems: From a Hydrological Model to a Web App to Meet Pluriannual Stormwater Volume Reduction Targets
auteur
Jérémie Sage, Emmanuel Berthier, Marie-Christine Gromaire, Ghassan Chebbo
article
, 2024, 29 (3), ⟨10.1061/JHYEFF.HEENG-6092⟩
titre
The role of turbulence in the deposition of intrinsically buoyant MPs
auteur
Marziye Molazadeh, Guilherme Calabro-Souza, Fan Liu, Bruno Tassin, Lorenzo Rovelli, Andreas Lorke, Rachid Dris, Jes Vollertsen
article
, 2024, 911, pp.168540. ⟨10.1016/j.scitotenv.2023.168540⟩

Supervisory authorities

Member of

Présentation de la sonde Fluocopée au SEDIF

by Julien Le Roux - published on , updated on

Qualité de l’eau : présentation de la sonde Fluocopée® (brevet SIAAP / Université Paris-Est Créteil), nouveau capteur de fluorescence pour la caractérisation de la matière organique en rivière

A l’occasion de la traditionnelle visite des chantiers d’été du Syndicat des eaux d’Île-de-France (Sedif) sur l’usine d’eau potable de Choisy-le-Roi, le partenariat de recherche entre le SIAAP et le SEDIF a été mis en avant avec la présentation de la sonde Fluocopée®.

Le suivi de la qualité des eaux de rivière par cette sonde a été une des thématiques abordées lors de cette visite, qui a eu lieu vendredi 1er septembre en présence de nombreux élus locaux. La sonde Fluocopée permet un suivi rapide et en temps réel de la qualité de la matière organique dans les ressources en eau utilisées pour la production d’eau potable.

Etaient notamment présents pour cette présentation Sylvie Thibert (SEDIF), Vincent Rocher (SIAAP) ainsi que plusieurs représentants de l’UPEC : Amilcar Bernadino (Vice-Président en charge des partenariats), Sarah Bouden (directrice de la cellule UPEC Transfert), Frédéric Guerrien (directeur de cabinet de la présidence), Angélique Goffin et Gilles Varrault (enseignant-chercheurs ayant développé la sonde).

De gauche à droite : Sarra Bouden (UPEC), Angélique Goffin (UPEC-LEESU), Frédéric Guerrien (UPEC), Gilles Varrault (UPEC-LEESU), Sylvie Thibert (SEDIF), Amilcar Bernadino (UPEC), Vincent Rocher (SIAAP)
Crédits photo : Nicolas Fagot (SEDIF)

Issue d’une collaboration entre le LEESU et le SIAAP, le capteur Fluocopée® est capable d’analyser en temps réel et à haute fréquence les différentes formes de matière organique présente dans l’eau. Déjà testé sur l’usine Seine aval (SIAAP) pour mieux caractériser la charge de pollution dans les eaux usées et adapter les procédés de traitement, il trouve désormais une nouvelle application pour les eaux de surface et la production d’eau potable.

Dans le cadre du partenariat de recherche signé entre le SIAAP et le SEDIF, trois sondes sont mises à disposition pour équiper les prises d’eau du SEDIF en amont de Paris. Elles permettront de caractériser la matière organique présente dans l’eau entrant dans les usines en temps réel. Ces informations sont essentielles pour adapter le traitement et optimiser son élimination pour produire de l’eau potable.

En complément des autres sondes installées par le SIAAP à l’aval de Paris, les informations collectées par ces capteurs permettront également de mieux comprendre les dynamiques de matière organique à l’échelle des cours d’eau franciliens.