Rechercher

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
773.
titre
Impact of Escherichia coli from stormwater drainage on recreational water quality: an integrated monitoring and modelling of urban catchment, pipes and lake
auteur
Yi Hong, Frédéric Soulignac, Adélaïde Roguet, Chenlu Li, Bruno Lemaire, Rodolfo Scarati Martins, Françoise Lucas, Brigitte Vinçon-Leite
article
, Springer Verlag, 2021, 28 (2), pp.2245-2259. ⟨10.1007/s11356-020-10629-y⟩
titre
Macrolitter dataset from a highly frequented roadway in Nantes, France
auteur
Romain Tramoy, Lauriane Ledieu, Sophie Ricordel, Daniel Astrié, Bruno Tassin, Johnny Gasperi
article
, Elsevier, 2022, ⟨10.1016/j.dib.2022.108237⟩
titre
Impact of microbial activity on the mobility of metallic elements (Fe, Al and Hg) in tropical soils
auteur
C. Balland-Bolou-Bi, E.B. Bolou-Bi, V. Alphonse, S. Giusti-Miller, M.D. Jusselme, A. Livet, M. Grimaldi, N. Bousserhine
article
, Elsevier, 2019, 334, pp.146-154. ⟨10.1016/j.geoderma.2018.07.044⟩
titre
Increased lead availability and enzyme activities in root-adhering soil of Lantana camara during phytoextraction in the presence of earthworms
auteur
My Jusselme, Edouard Miambi, Philippe Mora, Michel Diouf, Corinne Rouland-Lefèvre, My Dung Jusselme
article
, Elsevier, 2013, 445-446, pp.101-109. ⟨10.1016/j.scitotenv.2012.12.054⟩
titre
What urban lakes and ponds quality is about? Conciliating water quality and ecological indicators with users’ perceptions and expectations about urban lakes and ponds quality in urban areas
auteur
Veronica Mitroi, Véronique Maleval, José-Frédéric Deroubaix, Brigitte Vinçon-Leite, Jean- François Humbert
article
, Taylor & Francis (Routledge), 2022, pp.1-18. ⟨10.1080/1523908X.2022.2037413⟩

Tutelles

Membre de

Présentation du programme de recherche BIOCID@HOME : "Biocides domestiques : émissions, exposition potentielle et solutions de réduction"

par Julien Le Roux - publié le , mis à jour le

Années : 2021 - 2024

Nom du projet : Biocides domestiques : émissions, exposition potentielle et solutions de réduction

Acronyme du projet : BIOCID@HOME

Financement : ANR JCJC, 350 k€

Partenaires :

Résumé

L’utilisation domestique et dans les matériaux de construction des biocides, contrairement aux pesticides agricoles, a été négligée dans l’évaluation des risques sanitaires et environnementaux.

Biocid@Home regroupe différentes disciplines (chimie, hydrologie et sciences sociales) afin d’évaluer les émissions de biocides par l’habitat urbain et d’en réduire les risques sanitaires et environnementaux en :

  1. caractérisant les utilisations dans l’habitat,
  2. caractérisant les émissions et les risques à l’échelle du bâtiment,
  3. évaluant les flux, les processus de transfert et les risques environnementaux à l’échelle urbaine,
  4. évaluant l’efficacité et l’impact socio-économique de certaines solutions techniques ou sociétales (réglementation, changements de pratiques, traitement).

Les biocides et leurs produits de transformation seront quantifiés dans l’air intérieur, les eaux de ruissellement, les eaux grises, les eaux souterraines et de surface, et des modèles d’émissions et de transferts seront paramétrés à différentes échelles.

Problématique, objectifs, méthodologie

Les substances biocides sont omniprésentes dans l’habitat urbain, elles sont utilisées comme conservateurs dans les produits du quotidien (cosmétiques, détergents, textiles), comme biocides dans les matériaux de construction, ou comme pesticides contre les insectes ou les acariens. Ces substances toxiques représentent donc une double menace. D’une part, l’Homme est régulièrement exposé aux biocides dans son domicile, ce qui augmente le risque de sensibilisation, d’induction d’une résistance aux antibiotiques et de cancer, entre autres. D’autre part, ces biocides peuvent être émis dans l’environnement par les eaux usées ou le ruissellement, ce qui peut avoir un impact sur les écosystèmes aquatiques et entraîner une détérioration de la qualité de la ressource. Malgré cette situation alarmante, les sources urbaines/domestiques de ces substances émergentes, contrairement aux pesticides agricoles, ont été négligées en ce qui concerne l’évaluation des risques sanitaires et environnementaux.

Dans ce contexte, les questionnements scientifiques du projet Biocid@Home concernent l’estimation des émissions de biocides par l’habitat urbain, l’évaluation des risques sanitaires et environnementaux liés à ces émissions, et la comparaison des solutions possibles. Nous proposons d’étudier les solutions "à la source", c’est-à-dire les traitements décentralisés (phytoépuration des eaux grises et infiltration du ruissellement) et la réduction des émissions par des changements de pratiques (consommation, entretien...). Ces nouvelles solutions seront comparées aux solutions globales : la réglementation pour l’interdiction ou la substitution de substances, et les traitements centralisés dans les stations d’épuration.

Dans ce contexte, les objectifs du projet sont les suivants :

  • Caractériser les utilisations de biocides dans l’habitat
  • Quantifier les émissions dans l’air intérieur, les eaux grises et le ruissellement
  • Évaluer les risques sanitaires et environnementaux liés à ces émissions
  • Évaluer les flux, transferts et processus de transformation à l’échelle urbaine
  • Évaluer l’efficacité et l’impact socio-économique de solutions pour réduire l’exposition (Traitement amont / aval, réglementation, substitution, sensibilisation…)