Rechercher

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
728.
titre
Fluorescence excitation/emission matrices as a tool to monitor the removal of organic micropollutants from wastewater effluents by adsorption onto activated carbon
auteur
Ronan Guillossou, Julien Le Roux, Angélique Goffin, Romain Mailler, Gilles Varrault, Emmanuelle Vulliet, Catherine Morlay, Fabrice Nauleau, Sabrina Guérin, Vincent Rocher, Johnny Gasperi
article
, IWA Publishing, 2021, 190, pp.116749. ⟨10.1016/j.watres.2020.116749⟩
titre
Abundance, composition and fluxes of plastic debris and other macrolitter in urban runoff in a suburban catchment of Greater Paris
auteur
Treilles Robin, Johnny Gasperi, Saad Mohamed, Tramoy Romain, Breton Jérôme, Rabier Alain, Tassin Bruno
article
, IWA Publishing, 2021, pp.116847. ⟨10.1016/j.watres.2021.116847⟩
titre
Impact of Escherichia coli from stormwater drainage on recreational water quality: an integrated monitoring and modelling of urban catchment, pipes and lake
auteur
Yi Hong, Frédéric Soulignac, Adélaïde Roguet, Chenlu Li, Bruno Lemaire, Rodolfo Scarati Martins, Françoise Lucas, Brigitte Vinçon-Leite
article
, Springer Verlag, 2021, 28 (2), pp.2245-2259. ⟨10.1007/s11356-020-10629-y⟩
titre
Intra- and inter-site variability of soil contamination in road shoulders – Implications for maintenance operations
auteur
Damien Tedoldi, Rayan Charafeddine, Philippe Branchu, Eric Thomas, Marie-Christine Gromaire
article
, Elsevier, In press, ⟨10.1016/j.scitotenv.2020.144862⟩
titre
The response of small and shallow lakes to climate change: new insights from hindcast modelling
auteur
Francesco Piccioni, Céline Casenave, Bruno Jacques Lemaire, Patrick Le Moigne, Philippe Dubois, Brigitte Vinçon-Leite
article
, European Geosciences Union, In press, ⟨10.5194/esd-2020-51⟩

Tutelles

Membre de

Présentation

Le Laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (Leesu) est un laboratoire commun de l’École des Ponts ParisTech et de l’Université Paris-Est Créteil.

Directeur : Régis Moilleron

Directrice adjointe : Marie-Christine Gromaire
Directeur adjoint : Gilles Varrault

L’objet de recherche du Leesu est l’eau urbaine sous différentes approches :

  • Études physiques et hydrologiques (ruissellement, transfert dans le système urbain, milieux lacustres),
  • Études biogéochimiques des émissions, du devenir et des effets des contaminants chimiques et microbiologiques dans le continuum ville/ouvrages/milieux récepteurs,
  • Étude des politiques, des usages de l’eau, des pratiques et de leurs évolutions.

Le Leesu développe une recherche interdisciplinaire finalisée et impliquée. Ses travaux de recherche sont en prise avec des questions sociétales majeures et des attentes fortes :

  • développement d’une ville durable résiliente aux changements globaux,
  • aménagement durable,
  • mieux-vivre en ville,
  • réduction de l’exposition aux contaminants,
  • optimisation des ressources hydriques,
  • protection des eaux souterraines et des écosystèmes aquatiques,
  • remédiation des écosystèmes terrestres.

Le LEESU se concentre sur l’analyse de l’impact des changements globaux (climat, urbanisme et architecture, règlementation, pratiques, usages, modes de gestion) sur les flux d’eau et de contaminants en milieu urbain, depuis les précipitations jusqu’à leur devenir dans les milieux récepteurs.

Les travaux visent, d’une part une meilleure connaissance des flux d’eau et de contaminants chimiques et microbiologiques en milieu urbain, depuis leur source jusqu’à leur devenir dans les milieux récepteurs (sols, plans d’eau urbains, rivières, nappes…) et leur impact sur les écosystèmes. L’ambition du Leesu est de développer des concepts novateurs pour une gestion des eaux durable dans une ville résiliente, à partir des champs d’expertise développés ces dix dernières années : modélisation et usages des modèles, micropolluants et pathogènes dans les bassins versants anthropisés, limnologie, usages de l’eau en ville et aménagement urbain.

Echelles de travail au Leesu

Une démarche intégrée

Les recherches du Leesu s’appuient sur l’expérimentation et la modélisation à différentes échelles et sont structurées en 3 thématiques. La démarche s’équilibre entre les observations in situ et/ou en conditions contrôlées de laboratoire et leurs interprétations afin d’aboutir à des modélisations quantitatives et prédictives.

Des données, ponctuelles ou à haute fréquence, sont acquises sur des zones ateliers et des dispositifs lourds d’expérimentation (observatoire OPUR, Soere Ola, Zone Atelier Seine). Des plateformes d’analyses chimiques et microbiologiques de haut niveau viennent compléter ces dispositifs. Enfin, différentes techniques d’enquêtes sociologiques (qualitative et quantitative) contribuent à une meilleure compréhension des conditions de production ainsi que des usages sociaux et politiques observés ou potentiels.

Des partenariats durables

Les activités du Leesu sont ancrées au sein de partenariats opérationnels durables avec les collectivités territoriales de la région parisienne et avec les industriels du monde de l’eau.

Ces partenariats ont permis l’essor depuis 1994, sous la coordination du Leesu, de l’observatoire en hydrologie urbaine OPUR, membre de la zone atelier ZA Seine.


Dans la continuité de ce travail avec les opérationnels, le Leesu co-anime quatre groupes de travail thématiques (Micropolluants, Normes et usages, Services urbains et Séparation à la source) au sein de l’Association ARCEAU‐IdF.


Au niveau national, le Leesu est un des acteurs majeurs de l’hydrologie urbaine, et noue des relations étroites avec les partenaires scientifiques des observatoires OTHU (à Lyon) et ONEVU (à Nantes), membres du réseau URBIS. Il contribue au Système d’Observation et d’Expérimentation pour la Recherche en Environnement (Soere) Observatoire des lacs alpins (OLA) sur le volet fonctionnement hydrodynamique et écologique des écosystèmes lacustres en milieu urbain et péri-urbain. L’expertise des chercheurs du Leesu est reconnue par leur implication dans des groupes de travail nationaux (ANSES, AFNOR, ASTEE, CEP).

Des collaborations internationales

Le Leesu est engagé dans des collaborations internationales étroites et pérennes avec le Brésil (UFMG), le Liban (Université Libanaise et CNRS Libanais). Depuis 2014, il a développé des partenariats avec la Chine et engagé des projets au Vietnam et en Afrique. L’unité participe à des réseaux scientifiques internationaux :

  • Groupes de travail du Joint committee of urban drainage (IWA/IAHR)
  • Working Group Microplastics de l’ISO
  • Réseau NORMAN (Network of reference laboratories, research centres and related organisations for monitoring of emerging environmental substances)

Organisation du Leesu

Organisation administrative du Leesu, Conseil de laboratoire et Comité scientifique

Lire la suite

Le Leesu en chiffres

Quelques chiffres clés sur le Leesu, l’origine et l’évolution récente de ses membres et sa production scientifique

Lire la suite

Faits marquants du Leesu de 2014 à 2018

Le Leesu a identifié trois « faits marquants » au cours de la période 2014 - 2018. Plus que des réalisations ponctuelles, ils correspondent à des évolutions structurelles profondes dans la stratégie de (...)

Lire la suite

Historique du Leesu

Quelques éléments de l’histoire récente du Leesu

Lire la suite

Archives du Leesu

Articles et documents du Leesu antérieurs à 2016

Lire la suite