Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (Leesu)

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
922.
titre
Monitoring microplastics in the Seine River in the Greater Paris area
auteur
Cleo Stratmann, Rachid Dris, Johnny Gasperi, Frans Buschman, Adriaan Markus, Sabrina Guerin, A. Dick Vethaak, Bruno Tassin
article
, 2024, 12, ⟨10.3389/feart.2024.1386547⟩
titre
Litter in French urban areas — Part 2: transport dynamic and fluxes in stormwater
auteur
Lauriane Ledieu, Romain Tramoy, David Mabilais, Sophie Ricordel, Marie-Laure Mosini, Alexandra Mosset, Bernard Flahaut, Laetitia Pineau, Zoé Bridant, Eric Bouchet, Clémence Bruttin, Fabrice Rodriguez, Bruno Tassin, Johnny Gasperi
article
, 2024, ⟨10.1007/s11356-024-33774-0⟩
titre
Fluorescence spectroscopy for tracking microbiological contamination in urban waterbodies
auteur
Natália Angelotti de Ponte Rodrigues, Rémi Carmigniani, Arthur Guillot-Le Goff, Françoise S Lucas, Claire Therial, Manel Naloufi, Aurélie Janne, Francesco Piccioni, Mohamed Saad, Philippe Dubois, Brigitte Vinçon-Leite
article
, 2024, 6, ⟨10.3389/frwa.2024.1358483⟩
titre
Séparation à la source des excrétats : bases pour des règles professionnelles
auteur
Florent Brun, Fabien Esculier, Bernard de Gouvello
article
, 2024, GE1029v1, ⟨10.51257/a-v1-ge1029⟩
titre
Small-Size Microplastics in Urban Stormwater Runoff are Efficiently Trapped in a Bioretention Cell
auteur
Kelsey Smyth, Shuyao Tan, Tim van Seters, Johnny Gasperi, Rachid Dris, Jennifer Drake, Elodie Passeport
article
, 2024, ⟨10.1021/acsestwater.4c00037⟩

Tutelles

Membre de

Soutenance de thèse de Ahmeda Assann Ouedraogo le 6 juin 2024

par Julien Le Roux - publié le

Ahmeda Assann Ouedraogo soutient sa thèse intitulée "Évapotranspiration issue de solutions fondées sur la nature pour la gestion à la source des eaux pluviales urbaines : analyse à partir d’observations et de modélisations hydrologiques", le jeudi 6 juin 2024 à 14h00 à l’École des Ponts ParisTech dans l’amphithéâtre Navier.

Le travail a été soutenu par le programme de recherche OPUR (action R3.1), par l’OFB via le projet ModelET, et par le Cerema. Pour en connaître un peu plus sur les rôles de l’évapotranspiration en ville et la complexité de mesurer et modéliser le processus au sein d’un milieu urbain très hétérogène !

Jury :

  • rapporteurs : Ludovic Oudin (Sorbonne université) et Fabrice Rodriguez (université G.Eiffel)
  • examinateurs : Marjorie Musy (Cerema) et Erwan Person (Agroparistech)
  • Marie-Christine Gromaire (ENPC, directrice de thèse) et Emmanuel Berthier (Cerema, encadrant)
Résumé court de la thèse :

L’évapotranspiration (ET) est cruciale pour la renaturation des villes via les Solutions fondées sur la Nature (SfN), notamment pour atténuer le ruissellement urbain et favoriser le rafraîchissement local. La thèse contribue à améliorer la compréhension de l’ET issue des SfN par son estimation et sa modélisation.

Différentes configurations expérimentales de SfN ont été retenues et regroupées en deux types représentatifs : les jardins de pluie (JP) et les toitures végétalisées (TV). Les observations expérimentales ont montré que pour les JP, l’ET journalière (neuvième décile) varie entre 5,4 mm/j et 6,5 mm/j. Pour les TV, les estimations d’ET diffèrent selon la méthode et varient de 0,8 mm/j à 3,7 mm/j. Les principaux facteurs influençant l’ET issue des SfN sont la réserve en eau interne, l’épaisseur du substrat, les conditions atmosphériques et la présence de végétation.

La modélisation hydrologique avec Hydrus 1D a révélé que les paramètres hydrodynamiques du substrat, notamment ceux liés à la rétention d’eau, sont les plus influents sur l’ET simulée. Les simulations (6 ans pour les TV et 2 ans pour les JP) montrent qu’avec 15 cm de substrat (planté de Sedums ou de Graminées) sur les TV, l’ET peut représenter plus de 50 % des précipitations annuelles interceptées. Avec 3 cm de substrat (planté de Sedums ou nu), l’ET varie entre 30 % et 44 %. Pour les JP modélisés (impluvium égal à 4 fois la surface du jardin, substrat de 80 cm, herbacé, sans stockage interne d’eau), l’ET représente environ 35 % des apports annuels de pluie.

La soutenance est accessible en distanciel à partir de 13h30.