Rechercher


Tutelles

Partenaires

Accueil > Recherche > Thèmes de recherche > Focus thématiques > Micropolluants

Focus sur les micropolluants

par Administrateur, Daniel Thevenot - publié le , mis à jour le

Le Leesu mène des recherches sur les micropolluants dans l’environnement urbain depuis plus de 20 ans.

Une expertise multidisciplinaire

La recherche menée autour des micropolluants sollicite de multiples expertises et compétences, avec l’appui des personnels et équipements de la plateforme analytique et de terrain :

  • Métrologie
    • Echantillonneurs passifs
    • Systèmes de prélèvement
  • Analyse
    • Suivi de familles de contaminants : HAP, BPA, phtalates, PBDE...
    • Procédures qualité : échantillons certifiés, blancs, cartes de contrôle...
    • Analyses séparées des phases dissoutes et particulaires
  • Biologie
    • Mycobactéries non tuberculeuses (MNT)
    • Virus
  • Ecotoxicologie - Impacts
    • Développement en interne : larves de poissons zèbres
    • Partenariats avec Tronico VigiCell
  • Hydrologie urbaine et traitement des eaux
    • Estimation des flux
    • Modélisation
    • Gestion d’ouvrages et de procédés de traitement
    • Compréhension des processus de transformation
  • Sciences humaines et sociales
    • Pratiques de consommation
    • Lanceurs d’alerte

L’expertise du Leesu en matière de micropolluants est reconnue nationalement, notamment par l’obtention de prix et la participation à des comités, groupes techniques et essais interlaboratoires :

  • 3 prix de thèse de l’ASTEE
    • 2010 : Zgheib - Screening polluants (OPUR)
    • 2013 : Bergé (OPUR, collaboration avec le LCPP)
    • 2017 : Dris - microplastiques (Débris plastiques)
  • Comité Experts Priorisation (CEP) : INERIS, AFB
  • Participation à des essais inter-laboratoires

Collaborations

Projets de recherche

Un grand nombre de programmes et projets du Leesu sont dédiés à l’étude des micropolluants dans différents contextes :

  • Le programme OPUR étudie les émissions, le devenir des micropolluants dans les eaux urbaines et leur gestion. En particulier, deux thèses ont été consacrées au traitement avancé des micropolluants dans les stations d’épuration par adsorption sur charbon actif et ozonation.
  • Les deux projets Roulépur et Cosmet’eau ont été lauréats de l’appel à projets Innovation et changements de pratiques – Lutte contre les micropolluants des eaux urbaines (AFB ex-ONEMA, Agences de l’Eau et Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie), pour l’étude de la maîtrise à la source des flux de micropolluants des voiries urbaines, et l’étude des changements de pratiques dans les produits cosmétiques, des lanceur d’alerte aux impacts sur le milieu récepteur.
  • l’ANR JCJC WaterOmics vise à développer des méthodes de caractérisation des micropolluants organiques dans les eaux urbaines par spectrométrie de masse haute résolution et écotoxicologie.
  • Plusieurs projets en développement dans le cadre de la 5ème phase du programme OPUR visent à étendre les projets sur le traitement tertiaire des micropolluants dans les eaux usées à l’étude des procédés d’oxydation (ozonation, photolyse UV, peracides...).
  • Les travaux sur les biocides réalisés dans le cadre d’OPUR seront également étendus à l’étude de leur sources et transferts dans les eaux usées urbaines.
  • A plus long terme, le Leesu vise la création d’un observatoire pérenne des micropolluants dans les eaux urbaines (eaux usées, sédiments et boues). De premiers développements seront réalisés dans la prochaine phase du programme OPUR sur une période d’un an.