Nos tutelles

Nos partenaires

Accueil > Actualités > Actualités du Leesu

Grand Paris : Leesu lauréat de l’Appel à Manifestation d’Intérêt

par Daniel Thevenot - publié le

Grand Paris : le Leesu lauréat de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Permis d’innover » en association avec le cabinet d’architectes Daquin Ferrière & associés

LE PROJET PREND LE POUVOIR AVEC LE « PERMIS D’INNOVER »

Le Ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard et le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires Julien Denormandie ont annoncé les lauréats de l’Appel à Manifestation d’Interêt (AMI) conduit par les établissements publics d’aménagement Bordeaux Euratlantique, Euromediterranée et Grand Paris Aménagement dans le cadre de l’expérimentation du « permis d’innover ». Le 1er mars 2018, 37 offres avaient été déposées ; aujourd’hui 8 lauréats sont désignés. Ces innovations peuvent parfois concerner plusieurs territoires d’application.

Les projets sélectionnés proposent des innovations très différentes (techniques et technologiques, d’usages,architecturales). Les thématiques abordées démontrent la pertinence du dispositif du permis d’innover qui permet de dépasser les freins normatifs bloquant aujourd’hui la construction d’une ville plus durable, plus résiliente, plus adaptée aux usages actuels.

Le jury, composé de Bordeaux Euratlantique, Euroméditérannée, Grand Paris Aménagement – Orly Rungis Seine Amont, a retenu les lauréats suivants :

  • CANAL Architecture (agence d’architecture),
  • CERIB (centre de recherche),
  • CYME (bureau d’étude),
  • FCBA (Institut technologique),
  • DAQUIN FERRIERE et le Leesu (agence d’architecture et centre de recherche),
  • DAUPHINS (agence d’architecture),
  • HUB Architecture (agence d’architecture),
  • ZABOX EDELEN (start-up).

DAQUIN FERRIERE et ASSOCIES proposent de mettre en place un système de réutilisation des eaux usées et des eaux de pluie, couplé à un système plus général d’économie circulaire grâce à un procédé de phytoépuration.

Cette innovation pourrait constituer une vraie réponse à la question de la réutilisation des eaux usées et des eaux de pluie, aujourd’hui impossible selon la législation française, et pourtant identifiée de longue date comme une source importante de réduction de la consommation d’eau potable.

Voir en ligne : Annonce officielle des lauréats