Rechercher


Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
713.
titre
Benefits of ozonation before activated carbon adsorption for the removal of organic micropollutants from wastewater effluents
auteur
Ronan Guillossou, Julien Le Roux, Stephan Brosillon, Romain Mailler, Emmanuelle Vulliet, Catherine Morlay, Fabrice Nauleau, Vincent Rocher, Johnny Gasperi
article
, Elsevier, 2020, 245, pp.125530. ⟨10.1016/j.chemosphere.2019.125530⟩
titre
Determination of Source and Control Factors of Trace Metals (Cd, Zn, Cu, Cr, Ni and Pb) Bioaccumulation in Tilapia Fish of the Ebrié Lagoon (Côte d'Ivoire)
auteur
Lou Brou Cécile Kouamé, Natchia Aka, Emile Bolou-Bi, Bi Tié Albert Goula, Alexandre Livet, Clarisse Balland-Bolou-Bi
article
, Alkhaer, UK, 2020, ⟨10.18483/ijSci.2276⟩
titre
Influence of the properties of 7 micro-grain activated carbons on organic micropollutants removal from wastewater effluent
auteur
Ronan Guillossou, Julien Le Roux, Romain Mailler, Catherine Morlay, Emmanuelle Vulliet, Fabrice Nauleau, Vincent Rocher, Johnny Gasperi
article
, Elsevier, 2020, 243, pp.125306. ⟨10.1016/j.chemosphere.2019.125306⟩
titre
A first estimation of uncertainties related to microplastic sampling in rivers
auteur
Antoine Bruge, Marius Dhamelincourt, Laurent Lanceleur, Mathilde Monperrus, Johnny Gasperi, Bruno Tassin
article
, Elsevier, 2020, pp.137319. ⟨10.1016/j.scitotenv.2020.137319⟩
titre
Transfer dynamic of macroplastics in estuaries ? New insights from the Seine estuary: Part 1. Long term dynamic based on date-prints on stranded debris
auteur
Romain Tramoy, Johnny Gasperi, Laurent Colasse, Bruno Tassin
article
, Elsevier, 2020, p. 110894. ⟨10.1016/j.marpolbul.2020.110894⟩

Tutelles

Membre de

Observation des lacs urbains

publié le , mis à jour le

Systèmes d’observation des lacs urbains : Préserver les écosystèmes lacustres dans les villes durables

L’exemple du lac de Créteil


Les lacs urbains sont des écosystèmes vulnérables qui nécessitent un suivi régulier

  • Les lacs urbains fournissent des services écosystémiques tels que le contrôle des inondations, le rafraichissement environnant, l’amélioration de la biodiversité floristique et faunistique, les loisirs et la qualité du paysage
  • L’excès de nutriments et les polluants produits dans les zones urbaines influent sur le fonctionnement du lac : augmentation de la biomasse algale, dans certains cas toxique, diminution de la transparence de l’eau et de la concentration d’oxygène…
  • La gestion des lacs urbains est un défi qui implique des actions publiques et privées pour assurer le traitement des eaux usées et pluviales, la collecte des déchets, l’entretien des espaces publics et de la voirie ainsi que la réglementation de la construction des bâtiments
  • Le suivi des lacs et leur modélisation constituent des outils efficaces pour parvenir à une gestion durable des lacs en milieu urbain.

Stratification thermique dans un lac

La stratification thermique d’un lac a d’importantes conséquences sur son fonctionnement biogéochimique, et donc sur les usages.

Le rayonnement solaire réchauffe le lac en surface et entraine une différence de température entre la surface et les eaux plus profondes.

Ce gradient thermique se traduit par un gradient de masse volumique qui limite les échanges verticaux. L’apport d’oxygène aux eaux profondes du lac est alors interrompu.

L’extension urbaine et le changement climatique, qui peuvent modifier le régime de stratification thermique d’un lac constituent des facteurs de risque pour l’état écologique des lacs urbains.


Le lac de Créteil

Le lac de Créteil était à l’origine une carrière d’extraction de gravier et de gypse entre 1940 et 1976. La carrière a été creusée dans les anciennes alluvions de la Seine et de la Marne, à proximité de leur confluence. Au milieu des années 1970, un lac urbain a été créé dans cette région nouvellement urbanisée du sud-est de Paris.

Couvrant 40 hectares, le lac a un volume de stockage de 1,9 Mm3, une longueur de 1,5 km et une largeur de 250 à 400 m. La partie nord est moins profonde que la partie sud. Les 4 km de berges du lac sont entourées de bâtiments au Nord, à l’Est et au Sud-Est. Une colline artificielle a été construite à l’Est. Les précipitations et le ruissellement direct ainsi que les eaux de la nappe souterraine alimentent le lac.

Le réseau pluvial d’un petit bassin versant très urbanisé de 100 hectares se rejette dans le lac sur sa rive Est.

L’eau est utilisée pour l’arrosage du parc à l’ouest, ainsi que pour le nettoyage de la voirie. Un centre de loisirs, situé sur la rive Ouest, permet la pratique régulière des sports aquatiques.

Le lac présente une stratification thermique intermittente du printemps à l’automne.


Dépliant

Systèmes d’observation des lacs urbains - L’exemple du lac de Créteil
Brigitte Vinçon-Leite, LEESU, Ecole des ponts ParisTech
Urban Lake Monitoring - Case lake Creteil
Brigitte Vinçon-Leite, LEESU, Ecole des ponts ParisTech