Thème R4 : Scénarisation de la gestion des eaux pluviales urbaines dans un contexte de changements globaux

Le thème 4 adopte une démarche de modélisation pour évaluer les « effets combinés » d’une diffusion des nouveaux modes de gestion des eaux pluviales en ville, et plus précisément leur capacité à compenser certains impacts négatifs :

  • de l’évolution urbaine
  • du changement climatique
  • des modifications des pratiques de construction, trafic, usages, etc.

La finalité du travail est donc le développement et l’application d’outils destinés à :

1. Mettre en évidence les effets à large échelle :

  • de solutions de gestion décentralisée
  • de critères locaux (e.g. abattement des X premiers mm pour chaque événement pluvieux)

2. Identifier des configurations optimales de mise en œuvre de la gestion à la source :

  • des scénarios de déploiement optimisés pour répondre à un objectif donné : combien d’ouvrages, à quel endroit, quelle conception, combinaison d’ouvrages...
  • une réglementation adaptée

3. Creuser la question de la combinaison optimale entre le système centralisé existant et les dispositifs décentralisés

Plusieurs verrous scientifiques ont été identifiés, notamment la représentation des processus hydrologiques et des dispositifs de gestion à la source dans les modèles, le faible pouvoir prédictif des modèles de production de polluants, la définition de critères/indicateurs de performance ou encore l’établissement de scénarios réalistes de déploiement des ouvrages de gestion à la source.

Afin de faire sauter ces verrous, un consortium de recherche (Laboratoire Eau et Environnement - Université Gustave Eiffel à Nantes, Cerema Ile-de-France et Leesu) est construit autour de trois outils de modélisation co-développés et/ou utilisés : SWMM, URBS et TEB-HYDRO.

Plusieurs actions de recherche ont été définies pour mener à bien ce thème :

Présentation détaillée du thème

Livrables

Action R4.1 : Conséquences d’une systématisation des pratiques d’infiltration à la parcelle des pluies courantes à l’échelle du quartier

L’objectif de cette action est de préciser l’incidence des pratiques d’infiltration à la source des eaux pluviales urbaines sur le cycle de l’eau, et en particulier sur le niveau des nappes (...)

Lire la suite

Action R4.2 : Effets d’une diffusion des modes de gestion décentralisée des eaux pluviales sur l’hydro-écosystème urbain

Cette action vise à développer et mettre en œuvre un modèle pour évaluer les effets d’une systématisation de la gestion à la source des eaux pluviales à l’échelle d’une zone urbaine.
Le développement du (...)

Lire la suite

Action R4.3 : Réponse hydro-climatique de Paris et sa petite couronne au climat futur

Cette action vise à étudier, par la modélisation, la réponse couplée hydro-climatique d’une zone urbaine à des stratégies d’aménagement basées sur la végétalisation, en temps présent et futur.
Le modèle (...)

Lire la suite

Action R4.4 : Modélisation de l’émission des polluants à l’échelle urbaine

La modélisation des émissions de polluants par une approche de type « SFA » (Substance Flow Analysis) repose sur deux piliers : la caractérisation de l’émission unitaire de chaque type de surface (...)

Lire la suite

Action R4.5 : Vers la construction d’un outil de modélisation intégrée « Hydrologie – Pollution – Climat urbain »

Cette action vise à développer une collaboration de long terme pour la construction d’un modèle intégré « hydrologie – pollution – climat urbain » qui permette une description « grande échelle » (de (...)

Lire la suite