Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (Leesu)

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
907.
titre
COVID lockdown significantly impacted microplastic bulk atmospheric deposition rates
auteur
Max Beaurepaire, Johnny Gasperi, Bruno Tassin, Rachid Dris
article
, 2024, 344, pp.123354. ⟨10.1016/j.envpol.2024.123354⟩
titre
Fate of nitrogen in French human excreta: Current waste and agronomic opportunities for the future
auteur
Thomas Starck, Tanguy Fardet, Fabien Esculier
article
, 2024, 912, pp.168978. ⟨10.1016/j.scitotenv.2023.168978⟩
titre
The role of turbulence in the deposition of intrinsically buoyant MPs
auteur
Marziye Molazadeh, Guilherme Calabro-Souza, Fan Liu, Bruno Tassin, Lorenzo Rovelli, Andreas Lorke, Rachid Dris, Jes Vollertsen
article
, 2024, 911, pp.168540. ⟨10.1016/j.scitotenv.2023.168540⟩
titre
Straightforward Way to Provide Antibacterial Properties to Healthcare Textiles through N -2-Hydroxypropyltrimethylammonium Chloride Chitosan Crosslinking
auteur
Julie Fouilloux, Samir Abbad Andaloussi, Valérie Langlois, Lasâad Dammak, Estelle Renard
article
, 2024, 9 (5), pp.5440-5451. ⟨10.1021/acsomega.3c06832⟩
titre
Microplastic accumulation in sewer sediments and its potential entering the environment via combined sewer overflows: a study case in Paris
auteur
Minh Trang Nguyen, Ngoc Nam Phuong, Mohamed Saad, Bruno Tassin, Thomas Gillet, Sabrina Guérin-Rechdaoui, Sam Azimi, Vincent Rocher, Johnny Gasperi, Rachid Dris
article
, 2024, ⟨10.1007/s11356-023-31734-8⟩

Tutelles

Membre de

Article AFP : le long de la Seine, l’étonnant périple des déchets plastiques

par Julien Le Roux - publié le , mis à jour le

L’AFP a suivi le périple des macroplastiques le long de la Seine en interviewant Romain Tramoy

L’AFP a suivi le périple des macroplastiques le long de la Seine en interviewant Romain Tramoy.

Dans cet article repris dans divers journaux en ligne (TV5Monde, Sciences et Avenir...), il explique que les déchets plastiques ne naviguent pas directement vers la Manche mais restent dans la Seine en passant de berge en berge au gré des marées, parfois pendant plusieurs années.

Les déchets ainsi ballotés font de la Seine une "machine à fabriquer des microplastiques". Ils finissent souvent par s’accumuler dans certaines zones de l’estuaire, créant de "vraies déchetteries".

Les estimations de flux sont de 100 à 200 tonnes de plastique par an qui arrivent à la mer.