Rechercher


Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
716.
titre
Modeling Soil Moisture Redistribution and Infiltration Dynamics in Urban Drainage Systems
auteur
Jérémie Sage, Emmanuel Berthier, Marie-Christine Gromaire
article
, American Society of Civil Engineers, 2020, 25 (9), pp.04020041. ⟨10.1061/(ASCE)HE.1943-5584.0001978⟩
titre
Non-exhaust particle emissions under various driving conditions: Implications for sustainable mobility
auteur
A. Beji, K. Deboudt, S. Khardi, B. Muresan, Pascal Flament, M. Fourmentin, L. Lumière
article
, Elsevier, 2020, 81, pp.102290. ⟨10.1016/j.trd.2020.102290⟩
titre
Determination of Source and Control Factors of Trace Metals (Cd, Zn, Cu, Cr, Ni and Pb) Bioaccumulation in Tilapia Fish of the Ebrié Lagoon (Côte d'Ivoire)
auteur
Lou Brou Cécile Kouamé, Natchia Aka, Emile Bolou-Bi, Bi Tié Albert Goula, Alexandre Livet, Clarisse Balland-Bolou-Bi
article
, Alkhaer, UK, 2020, ⟨10.18483/ijSci.2276⟩
titre
A first estimation of uncertainties related to microplastic sampling in rivers
auteur
Antoine Bruge, Marius Dhamelincourt, Laurent Lanceleur, Mathilde Monperrus, Johnny Gasperi, Bruno Tassin
article
, Elsevier, 2020, pp.137319. ⟨10.1016/j.scitotenv.2020.137319⟩
titre
PRIORISATION DES BIOCIDES EMIS PAR LES MATERIAUX DE CONSTRUCTION EN VUE DE LEUR SURVEILLANCE DANS LE MILIEU AQUATIQUE
auteur
Claudia Paijens, Adèle Bressy, Bertrand Frere, R. Moilleron
article
, ASTEE/EDP Sciences, 2020, pp.197-219. ⟨10.36904/tsm/201912197⟩

Tutelles

Membre de

Trajectoire de déchets flottant dans l’estuaire de la Seine

par Daniel Thevenot - publié le

Présentation vidéo de la trajectoire de déchets flottant dans l’estuaire de la Seine : programme de recherche MacroPLAST

Dans le cadre de recherches sur les déchets plastiques, des traçages de déchets transitant en Seine ont été conduits par le Leesu pour le projet MacroPLAST avec pour objectif de :

  1. quantifier des flux de déchets plastiques transférés à la mer, et
  2. mieux comprendre la dynamique de transfert des déchets de l’amont à l’aval.

Sur la base de déchets marqués et de collectes quotidiennes effectuées par l’entreprise d’insertion Naturaul’un, il a pu être estimé que les collectes sur berge aboutissent à retirer 28,1% des macrodéchets transitant dans l’estuaire de la Seine. Sachant que Naturaul’un collecte 20 tonnes de déchets par an, dont 16 tonnes de débris plastiques et que de 1,5 à 3 kg de déchets sont laissés sur les berges pour 1 kg collecté (car trop petits ou non accessibles), les quantités de débris plastiques transférées en mer par la Seine peuvent être estimées à 100-200 t/an.

Des balises GPS ont permis d’appréhender la dynamique de transfert de ces déchets au sein de l’estuaire où bateaux, vents et marées jouent un rôle crucial dans les processus d’échouage et de remobilisation des plastiques sur les berges.

La vidéo ci-jointe illustre cette dynamique de transfert de déchets sur plusieurs mois. Mais la présence de déchets très anciens dans l’estuaire suggère qu’une partie des déchets peuvent rester stockés en son sein pendant des années, voir des décennies.

L’estuaire est donc potentiellement une zone d’accumulation des déchets plastiques et participe de leur fragmentation en microplastiques.

Romain Tramoy

Trajectoire de déchet flottant dans l’estuaire de la Seine