Rechercher

Dernières publications

--> Url version détaillée , Url version formatée Structure name contains or id is : "409065;155441;135971;102266;212248;578082", Publication type : "('ART')"
722.
titre
Urban pathways of biocides towards surface waters during dry and wet weathers: Assessment at the Paris conurbation scale
auteur
Claudia Paijens, Adèle Bressy, Bertrand Frère, Damien Tedoldi, Romain Mailler, Vincent Rocher, Pascale Neveu, Régis Moilleron
article
, Elsevier, 2021, 402, pp.123765. ⟨10.1016/j.jhazmat.2020.123765⟩
titre
Impacts of organic matter digestion protocols on synthetic, artificial and natural raw fibers
auteur
Robin Treilles, Aurélie Cayla, Johnny Gasperi, Bénédicte Strich, Patrick Ausset, Bruno Tassin
article
, Elsevier, 2020, 748, pp.141230. ⟨10.1016/j.scitotenv.2020.141230⟩
titre
The NORMAN Association and the European Partnership for Chemicals Risk Assessment (PARC): let's cooperate!
auteur
Valeria Dulio, Jan Koschorreck, Bert van Bavel, Paul van den Brink, Juliane Hollender, John Munthe, Martin Schlabach, Reza Aalizadeh, Marlene Agerstrand, Lutz Ahrens, Ian Allan, Nikiforos Alygizakis, Damia’ Barcelo’, Pernilla Bohlin-Nizzetto, Susanne Boutroup, Werner Brack, Adèle Bressy, Jan Christensen, Lubos Cirka, Adrian Covaci, Anja Derksen, Genevieve Deviller, Milou Dingemans, Magnus Engwall, Despo Fatta-Kassinos, Pablo Gago-Ferrero, Félix Hernández, Dorte Herzke, Klara Hilscherova, Henner Hollert, Marion Junghans, Barbara Kasprzyk-Hordern, Steffen Keiter, Stefan Kools, Anneli Kruve, Dimitra Lambropoulou, Marja Lamoree, Pim Leonards, Benjamin Lopez, Miren Lopez de Alda, Lian Lundy, Jarmila Makovinská, Ionan Marigómez, Jonathan Martin, Brendan Mchugh, Cécile Miège, Simon O’toole, Noora Perkola, Stefano Polesello, Leo Posthuma, Sara Rodriguez-Mozaz, Ivo Roessink, Pawel Rostkowski, Heinz Ruedel, Saer Samanipour, Tobias Schulze, Emma Schymanski, Manfred Sengl, Peter Tarábek, Dorien ten Hulscher, Nikolaos Thomaidis, Anne Togola, Sara Valsecchi, Stefan van Leeuwen, Peter von der Ohe, Katrin Vorkamp, Branislav Vrana, Jaroslav Slobodnik
article
, 2020, 32 (1), ⟨10.1186/s12302-020-00375-w⟩
titre
An experimentally-determined general formalism for evaporation and isotope fractionation of Cu and Zn from silicate melts between 1300 and 1500 °C and 1 bar
auteur
Paolo Sossi, Frederic Moynier, Robin Treilles, Marwane Mokhtari, Xiang Wang, Julien Siebert
article
, Elsevier, 2020
titre
Transfer dynamics of macroplastics in estuaries – New insights from the Seine estuary: Part 2. Short-term dynamics based on GPS-trackers
auteur
R. Tramoy, J. Gasperi, L. Colasse, M. Silvestre, P. Dubois, C. Noûs, B. Tassin
article
, Elsevier, 2020, 160, pp.111566. ⟨10.1016/j.marpolbul.2020.111566⟩

Tutelles

Membre de

Adler Emmanuel

Docteur – Leesu - ENPC

1. Contact

Contact : adler(AT)expert-environnement.fr

Adresse professionnelle : Cabinet ACONSULT, 116 rue Pierre Dumond, 69290 Craponne

Téléphone professionnel : 06 72 76 08 84

Researchgate

Linkedin

Google Scholar

Site web professionnel

2. Thèmes de recherche

  • Histoire technique de l’assainissement, des traitements des eaux et des déchets. Mes travaux visent à comprendre les déterminants de l’évolution des systèmes de gestion des excrétions humaines, depuis les sanitaires dans la sphère privée, jusqu’au devenir des boues d’épuration, résidu final du petit cycle de l’eau, sans oublier les biodéchets et autres résidus organiques.
  • Valorisation des résidus organiques. Élément clef de la notion d’économie circulaire, la question des résidus organiques, valorisables par compostage, méthanisation, voire incinération, mais également par l’élevage d’insectes, mobilise de nombreux acteurs et met en œuvre des techniques très variées. Mes travaux portent sur ce secteur sous l’angle technique mais également social, une attention particulière étant portée à l’histoire des entreprises comme des villes.
  • Évolution des réglementations de la gestion des eaux et des déchets. Soumis aux pressions croissantes de nombreux acteurs publics et privés, terrorisés par la répétition de crises sanitaires toujours difficiles à gérer, les législateurs ont, jusqu’à présent, multiplié les exigences des normes de qualité. Les valeurs limites des rejets liquides, boues d’épuration, mais également fumées des incinérateurs de déchets ou de la qualité de l’eau destinée à la consommation humaine n’ont cessé de se sévériser. La question est d’analyser cette dynamique au regard des coûts et bénéfices.

3. Recherches en cours

Inspirée par l’exercice d’une longue activité professionnelle dans le domaine de l’assainissement, et plus particulièrement dans l’épuration des eaux usées domestiques, j’ai soutenu le 15 janvier 2020 ma thèse qui vise à apporter un éclairage sur les conditions de gestion des déjections humaines dans une double réflexion technique et historique.

La problématique étudiée porte sur les conditions d’évolution des systèmes d’assainissement des villes développés par les êtres humains pour gérer leurs matières excrémentielles et les soustraire à leur environnement immédiat. Il s’agit d’étudier plus précisément les moyens adoptés pour procéder à l’éloignement des déjections humaines. Le sujet est appréhendé depuis les premiers équipements destinés à recueillir les matières solides et liquides, en passant par les conduites et les fosses de stockage, jusqu’aux opérations logistiques d’extraction, de déplacement et de transformation, pour conclure sur la victoire du tout-à-l’égout. Soulevant le voile sur la part de secret qui caractérise tout ce qui touche aux déjections humaines, ce travail tente d’apporter un éclairage nouveau sur ce secteur d’importance, en particulier dans un contexte d’économie circulaire et de transition énergétique.

Sur l’échelle de temps d’une part, si la période retenue pour orienter les investigations conduites est relativement longue, couvrant la fin du XVIIIe jusqu’au début du XXe s., c’est parce qu’elle permet d’appréhender l’essor d’une activité aux multiples connexions (techniques, scientifiques, politique publique, justice…). Cet intervalle caractérise une radicale transformation des activités de gestion des déjections humaines produites par les habitants des grandes villes. Dans une progression rythmée par des tensions et des crises, le système d’évacuation des déjections humaines de la cité se structure en réseau, contrôlé par un nombre croissant d’acteurs, mais également de procédés techniques, de règlementations, et bien sûr pour en assurer le fonctionnement, de mécanismes financiers.
Second point déterminant d’autre part, après l’ancrage chronologique et dans le contexte très centralisateur de la France, la recherche porte géographiquement un intérêt marqué pour la ville de Lyon, qui bénéfice d’un contexte particulier par rapport à Paris, avec la présence du Rhône, et qui est restée jusqu’ici relativement peu considérée sous l’angle des déjections humaines.

Pour rendre digeste un sujet caractérisé par la profusion de données et la diversité de systèmes, hier et aujourd’hui, un découpage parmi d’autres a été adopté. Après l’analyse des enjeux techniques, puis des aspects liés à la santé, la thèse aborde les aspects juridiques et financiers. A la suite, motivé par une formation d’ingénieur agronome, le travail se poursuit avec la question du devenir des déjections, et plus précisément leurs conditions de retour au sol. La conclusion cherche à mettre en évidence que les conditions d’éloignement des déjections humaines en milieu urbain se complexifient au fil du temps, avec la mise en œuvre d’opérations supplémentaires de séparation de phases, et la victoire du tout-à-l’égout au XXe siècle.

4. Enseignements actuels

  • Cours Techniques de l’eau  : traitement des eaux usées et la gestion des boues d’épuration à l’Ecole des ponts ParisTech
  • Chargé du cours sur la gestion et le traitement des déchets en Master 2 à l’Université Sorbonne Paris Nord
  • Chargé du cours sur la gestion des biodéchets en Master 2 à Sorbonne Université et à l’ENTPE
  • Formateur pour les professionnels de la valorisation des résidus organique

5. Responsabilités collectives

Depuis 2015, Président de l’association RISPO consacrée à la valorisation des déchets organiques.

6. Parcours professionnel

Période Emploi / poste / activité
- 2000 Préparation de thèse au Leesu, École des Ponts ParisTech : « Gérer les déjections humaines, un défi urbain - Cas de la ville de Lyon fin XVIII - début XX ème siècle », sous la direction de Bruno Tassin et de Eric Baratay, Université Jean Moulin Lyon 3 (enregistrement vidéo)
Depuis 1997 Dirigeant du CABINET ACONSULT, Conseil et Expertise pour la Gestion du cycle des déchets organiques et des effluents
2011-2016 École des Ingénieurs de la Ville de Paris, Responsable du Pôle « eaux & déchets », en temps partiel
1995-1997 CONSULTANT France et Export (BETURE, LOUIS BERGER, OTTO, Office International de l’Eau…)
1995 SAUR - STEREAU (Ingénierie du traitement des eaux usées & potables)
Responsable Commercial International, Paris
1988-1995 SUEZ ENVIRONNEMENT : DEGREMONT (Traitement des Eaux), Chef du Bureau de Représentation, Hanoi - VIETNAM ; Chargé d’Affaires, Bilbao - ESPAGNE ; SUEZ CONSULTING (Nanterre, 92), Chef de Projet (Département Environnement)
Ingénieur d’Études (Département Hydraulique Urbaine) ; Centre de Recherche CIRSEE, Chercheur sur le programme "boues d’épuration"
1986-1988 Association d’agriculture biologique Nature & Progrès : Objecteur de conscience – Service Civil

Production sur HAL-ENPC, classée par type