# Infocapi 6 : Hiver 2020. Faire des réserves.

L’hiver invite au repos. Certains mammifères, comme la marmotte ou le hérisson, font des réserves corporelles à la belle saison et hibernent à la saison froide. Ils arrivent à réduire drastiquement leur métabolisme et leur température et se réveillent seulement de temps en temps, entre autres pour faire pipi. D’autres, comme l’ours, sont en hivernation, une somnolence plus légère durant laquelle ils arrivent quasiment à bloquer le catabolisme irréversible des protéines et n’ont presque plus besoin ni d’ingérer des protéines, ni d’excréter de l’urée !

L’humain n’est capable ni d’hibernation, ni d’hivernation. Plaignons-nous ou réjouissons-nous : notre condition est de continuer à manger, boire, uriner et déféquer pendant tout l’hiver ! L’activité d’OCAPI se maintient ainsi cet hiver, de même que celle des nombreux journalistes qui continuent à diffuser avec enthousiasme les résultats de notre recherche & action ou encore celle des parlementaires qui ont officiellement reconnu l’obsolescence du tout-à-l’égout !

Si nous ne faisons pas de réserves de noisettes dans les troncs d’arbre, l’hiver reste la saison des stocks pour les productions agricoles : stocks de nourriture qu’il a fallu constituer à la belle saison, stocks d’engrais (humains bien sûr !) qu’il convient de constituer en attendant que les plantes cultivées soient en mesure de s’en nourrir. Ce à quoi continue de travailler l’équipe OCAPI : nos stocks de farine Boucle d’Or, issus de la fertilisation de blé à l’urine de 2019, serviront à refaire des dégustations publiques de pains ainsi que des biscuits, plus faciles à conserver et à diffuser aux nombreux amateurs !

Cet Infocapi illustre que les stocks d’engrais humains continuent à faire florès en France : l’association la Fumainerie vous sollicite pour le financement participatif du premier réseau urbain de toilettes sèches chez les particuliers, les Grands Voisins proposent aux femmes de faire un don d’urine à l’urinoir féminin Marcelle. Et de nombreuses productions continuent d’alimenter ces débats : la thèse d’Emmanuel Adler, notre dernière vidéo sur l’urine, une note sur les résidus pharmaceutiques dans les urino-fertilisants ainsi qu’un rapport sur le succès de l’engrais flamand au XIXe siècle. Bonne lecture à vous !

Fabien Esculier

Infocapi 6 : Hiver 2020. Faire des réserves.

1 réflexion sur “# Infocapi 6 : Hiver 2020. Faire des réserves.”

  1. Merci Fabien pour ces partages ! Des copains à Massingy-lès-Vitteaux, déjà constructeurs et utilisateurs de toilettes sèches de jardin, sont passés à l’urinengrais. Et moi je fais pipi sur la rhubarbe ! 😉 A bientôt, Marie Poupon

Répondre à POUPON Marie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *