Les productions d’OCAPI

Thèses

Esculier, F. 2018. Le système alimentation/excrétion des territoires urbains : régimes et transitions socio-écologiques. Thèse de doctorat de l’Université Paris-Est.

Adler, E. 2020. La gestion des déjections humaines : un défi urbain. Le cas de la ville de Lyon, de la fin du 18e au début du 20e siècle. Thèse de doctorat de l’Université Paris-Est.


Articles scientifiques

 

Métabolisme

Esculier, F., Le Noë, J., Barles, S., Billen, G., Créno, B., Garnier, J., Lesavre, J., Petit L. et Tabuchi, J.-P. 2018 “The biogeochemical imprint of human metabolism in Paris Megacity: a regionalized analysis of a water-agro-food system”. Journal of Hydrology 573 : 1028-1045.

Esculier, F. & Barles, S. 2019. « Past and future trajectories of human excreta management systems – the case of Paris XIXth-XXIst centuries« . In: The Seine River Basin. Flipo, N., Labadie, P., Lestel, L. (Eds). The Handbook of Environmental Chemistry. Springer, Berlin, Heidelberg.

Le Noë J., Billen G., Esculier F., Garnier J. 2018 « Long term socio-ecological trajectories of agro-food systems revealed by N and P flows: the case of French regions from 1852 to 2014″. Agriculture, Ecosystems & Environment. 265: 132-143.

Verger, Y., Petit, C., Barles, S., Billen, G., Garnier, J., Esculier, F., Maugis, P. 2018. « A N, P, C, and water flows metabolism study in a peri-urban territory in France: The case-study of the Saclay plateau« . Resources, Conservation & Recycling, 137 (2018) 200-213.

Sociocapi

Legrand, M. 2019.  En Terre Ventre. Une approche organique de la métropolisation. Ecozon@ 10(2) In(ter)ventions écologiques dans le monde francophone.


Médiation / grand public

Valoriser l’azote et le phosphore de l’urine pour une meilleur sécurité écologique et alimentaire. Pruvost-Bouvattier, M., Vialleix, M., Jovéniaux, A., Esculier, F., 2020. Note rapide de l’institut Paris région n°858.

Nourrir Paris en temps de crise … et après ? Billen, G. Esculier, F, Garnier, J, Le Noé, J. 2020. The Conversation

De l’urine recyclée pour les futurs engrais.  Levavasseur, F., Martin, T. 2020. The Conversation.

Quelle quantité d’urine utiliser pour fertiliser vos cultures de légumes ? OCAPI (d’après R. de Looze), 2019.

La séparation à la source : entrée en matière. Legrand M. et Raguet L., 2018.


Rapports de recherche

 

Freins et leviers à l’emploi de fertilisants à base d’urine humaine en agriculture en Île-De-FranceF. Brun, 2018. 87 p.

Caractérisation des pratiques et des impacts de la gestion des matières de Toilettes Sèches Mobiles. F. Brun, A. Delmaire, Q. He, S. Joncoux, R. Bayard, et F. Esculier, 2017 Rapport de recherche, Toilettes Du Monde. Résumé


Notes de synthèse

 

Principaux enjeux liés à la présence de micropolluants organiques dans les urino-fertilisants (résidus pharmaceutiques, hormonaux et de soins personnels)Goulas A. et al, AGROCAPI, 2020.

Quelle quantité d’urine utiliser pour fertiliser vos cultures de légumes ? OCAPI, 2019.

Note pour concevoir et exploiter les réseaux de collecte de l’urine humaine. Brun, F., 2019.

Propositions pour une économie circulaire des nutriments : vers une transition écologique de l’assainissement. Esculier, F. 2018.

Pour installer un dispositif de séparation à la source de l’urine : recommandations de base. Legrand M., 2018.


Quelques interventions publiques

 

« Pipi » et « caca », nouvelles stars :  réappropriation ou marchandisation ? Legrand, M. 2020. Rich Earth Institute summit.

Métabolisme urbain et corporéités : la miction féminine en perspectives. Legrand, M. (anthropologue) & Louise Raguet L (designer), 2020. ENSAB Rennes. Journée d’études – Design & Sécrétions, vers de nouveaux rituels (Vidéo).

La valorisation des urines humaines en engrais. Esculier F.2019, Colloque IDSA (les intrants durables au service des sols agricoles urbains et périurbains). Adebiotech. (Vidéo).

Les Français sont-ils fécophobes ? Faire ses besoins, une question culturelle. Legrand, M. 2019. Colloque de l’ASTEE.

Le système alimentation/excrétion de Paris : oscillations passées, présentes et futures entre linéarité et circularité. Esculier, F. 2017. Colloque du PIREN Seine. Résumé de l’intervention.

Intégrer les pratiques des citoyens-usagers dans la coproduction de services urbains intelligents d’eau et d’assainissement : une proposition méthodologique. Esculier, F., Tassin, B., de Gouvello, B. 2016. Colloque de l’ASTEE.

Séparer et valoriser les urines à Paris : une solution pour la transition écologique ? Esculier, F. 2016. Journées techniques Eau et Déchets.

L’empreinte azotée dans nos modes de vie. Esculier, F. 2016. Réseau Projection.

Et si on triait aussi nos eaux usées ? Esculier, F. 2014. Mardis de l’info de l’ASTEE.


Rapports de stage

Mathey, 2020. Le retour aux sols agricoles des excrétats humains au XIXe siècle dans les Flandres : le succès de l’engrais flamand. Stage de césure AgroParisTech.

Bourcier, S. 2019. Le « pipi sauvage » en ville ou l’insoutenable fluidité des êtres. Analyse ethnographique d’une pratique citadine et des conditions de sa régulation dans l’espace public parisien. Mémoire de Master2 EHESS Marseille. Résumé.

Namur, L., 2019. Estimation des flux de matière organique animaux et humains sur le site naturel protégé de Penfret (Finistère). Rapport de Master 1 Biodiversité Ecologie Evolution – Lyon / Les Glénans. Résumé.

Voisin, Y. 2019. Pratiques, enjeux de gestion et représentations liés aux flux de matières organiques d’origine animale et humaine dans un site naturel protégé. Rapport de Master 1 Anthropologie environnementale. MNHN / LEESU / Les Glénans. Résumé.

Tordera, L., 2018 Construction d’un protocole et mise en place d’un essai pour mesurer l’efficacité fertilisante de différents produits à base d’urine en agriculture. Rapport de Master 2 Risques et environnement, Institut National de la Recherche Agronomique & Université du Havre.

Martin, T., 2017. Valorisation des urines humaines comme source d’azote pour les plantes : une expérimentation en serre. Rapport de Master 2 Systèmes Aquatiques et Gestion de l’Eau. Institut National de la Recherche Agronomique & École Nationale des Ponts et Chaussées. Résumé.

Crolais, A., Lebihain, M., Le Gal, A. et Maysonnave, E. 2016. L’or liquide, l’innovation sociotechnique en assainissement par la mise en synergie d’acteurs locaux : le cas de la collecte sélective des urines sur le plateau de Saclay. Rapport de Groupe d’Analyse de l’Action Publique. Mastère Politique et Action Publique pour le Développement Durable. Ecole nationale des ponts et chaussées. Résumé

He, Q. 2016. Caractérisation de filières d’assainissement des matières de toilettes sèches mobiles et urbaines. Rapport de Master 2 Science et Ingénierie de l’Environnement. Université d’Angers.

Smail, A. 2016. Mise en place d’une chaîne complète instrumentée de traitement et valorisation de l’urine humaine dans le bâtiment Coriolis de l’École Nationale des Ponts et Chaussées. Rapport de Master 2 Systèmes Aquatiques et Gestion de l’Eau. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées. Résumé

Dechesne, M. 2016. Mise en place d’un réacteur de précipitation à struvite à partir d’urine humaine. Rapport de Master 1 Sciences et de Gestion de l’Environnement. Ecole Nationale des Ponts et Chaussées. Résumé

Créno, B. 2015. Etude comparative du métabolisme urbain des urines et des fèces. Rapport de projet d’ingénieur en laboratoire. Ecole nationale des ponts et chaussées.