Infocapi n°4 – juillet 2019

C’est l’été, la moisson des blés urino-fertilisés approche à grands pas et le programme OCAPI se prépare à analyser cette production sous tous les angles. Il semble également que l’usage de l’urine au potager se (re-)popularise en France. Il est encore temps de vous y mettre cet été pour vos plantes, avec de très nombreuses informations à retrouver sur notre site internet, rubrique « Pour s’initier ».

L’été est aussi la saison des festivals et des fêtes en plein air. Les acteurs du Réseau de l’Assainissement Écologique (cf. nouveau site internet) continuent, depuis la création de ce réseau en 2006, d’y promouvoir, faire connaître et mettre en application les principes de retour au sol des nutriments et de la matière organique par les toilettes sèches mobiles. Vous découvrirez peut-être cet été le nouvel urinoir féminin Marcelle de Louise Raguet, qu’OCAPI a accompagné dans son beau projet de fin d’études en design.

Vous y penserez si vous avez la chance de profiter d’une baignade en rivière, en lac ou plan d’eau : enrichir un milieu aquatique par l’urine est malheureusement un très bon moyen d’y faire pousser des algues. Et même si notre planète bleue est couverte à 70% par l’eau, il y a cent fois plus de biomasse terrestre que marine et une proportion infime de biomasse en eau douce. Dans un milieu aquatique, l’excès de nutriments est donc très vite atteint. On appelle cela l’eutrophisation. Elle peut conduire à des proliférations d’algues, de cyanobactéries productrices de toxines, à la mort des poissons. Ce serait dommage de fermer les baignades pour cette raison, d’autant que les autres maillons de nos systèmes alimentation/excrétion sont déjà souvent très ouverts et polluants… Pour éviter toute pollution, l’idéal sera bien sûr de boucler les cycles en construisant des filières qui retournent vos nutriments urinaires aux sols agricoles !

Bon été à vous et rendez-vous à la rentrée pour les travaux du GTT ARCEAU Ile-de-France sur la séparation à la source de eaux usées et pour nous dire ce que vous pensez du pain OCAPI que nous comptons produire après la moisson !

Découvrir les dernières actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *